Corse dans la Constitution: le projet d'article reconnaît des " spécificités "

Dominique Dufresne
Mars 19, 2018

Pas question, en effet, de mentionner une quelconque "autonomie ", comme l'a confirmé la ministre Jacqueline Gourault, chargée du dossier corse, dimanche sur France 3.

Quelques heures avant la remise des conclusions d'Edouard Philippe à Emmanuel Macron, les deux leaders corses Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni étaient reçus par Jacqueline Gourault, place Beauvau.

La Nouvelle-Calédonie votera sur son indépendance le 4 novembre
Cette réunion doit être largement consacrée à la rédaction de la question du scrutin, qui est elle aussi source de polémique. En 1998, l'accord de Nouméa a instauré une décolonisation progressive, débouchant sur une consultation sur l'indépendance.

"On est très en deçà des attentes, très en deçà de ce qui a été validé par le vote la semaine dernière par l'Assemblée de Corse, très en deçà du moment politique", a affirmé à l'AFP le patron de l'exécutif corse.

Si le gouvernement a promis d'inscrire la Corse dans la Constitution, les nationalistes estiment que le projet du gouvernement est très en deçà des attentes.

Il vend la mèche — Stromae papa
Je vous aime les gars. "Je vous souhaite le meilleur, félicitations Paul et Coralie". C'est le couple le plus chouette que je connaisse.

Si le cycle des discussions sur le volet "Corse" de la réforme constitutionnelle entre Mme Gourault et les élus nationalistes est clos, "les discussions vont continuer sur la loi organique et la loi simple" au cours desquelles seront définis les "modalités" et le "périmètre" des futures dérogations attribuées à la collectivité de Corse, a souligné l'entourage de la ministre. "Cet article ne mentionnerait pas la notion d'autonomie et n'organise absolument pas un statut d'autonomie", a regretté Gilles Simeoni. "Tantôt cette adaptation serait mise en oeuvre par le législateur, soit elle serait mise en oeuvre par la Corse mais après une autorisation par le Parlement", a ajouté Gilles Simeoni.

L'insularité de la Corse reconnueSelon lui, le gouvernement prévoit dans sa réforme constitutionnelle l'introduction d'un article "72-5 " spécifiquement dédié à la Corse où serait notamment reconnue son insularité.

Ingrid Chauvin sur le point d'agrandir sa famille
L'arrivée de ce nouvel enfant a repoussé la procédure d'adoption que le couple avait engagé entre temps. Sa vie privée va donc vivre un nouveau bouleversement.

La "mention" de la Corse dans la Constitution est l'une des rares revendications des dirigeants nationalistes que le président de la République, dans un discours ferme, avait acceptées le 7 février à Bastia.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL