Slovaquie Démission du Premier ministre après la mort d'un journaliste

Dominique Dufresne
Mars 14, 2018

Quelques heures plus tôt, afin de tenter de maintenir son gouvernement, le premier ministre (SMER-SD) avait pourtant cédé à la pression en poussant à la démission son très controversé ministre de l'intérieur, Robert Kalinak.

Un membre mineur de la coalition au pouvoir - le parti Most-Hid - réclamait la démission de M. Kalinak, mais on ne sait pas si son départ sera suffisant pour assurer la survie du gouvernement.

Manchester United, De Boer tacle encore Mourinho
S'il était entraîné par Frank, il apprendrait à perdre parce qu'il perd tous ses matchs ". Même s'il a dépensé des millions sur le marché des transferts depuis un bon moment.

Fidèle parmi les fidèles du Premier ministre social-démocrate Robert Fico, Robert Kalinák occupait ses fonctions depuis 2012. La mort du reporter Jan Kuciak, qui enquêtait sur des affaires de fraude impliquant des hommes d'affaires liés au monde politique, a alimenté la colère de l'opinion contre la corruption ambiante. Dans ces défilés, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur étaient dans le collimateur.

Selon Robert Fico, 53 ans, le pays risque toutefois de " plonger dans le chaos, si les hommes de l'opposition actuelle prennent le pouvoir ". "La priorité doit être de mener une enquête indépendante et rigoureuse sur les faits et de traduire en justice les responsables".

Eliminé avec Manchester United, Mourinho la ramène encore
Pour ceux qui ont trouvé Manchester United décevant, voire proche du néant, accrochez-vous: "Je ne pense pas qu'on ait été mauvais ce soir".

L'un des trois partis de la coalition gouvernementale appelle à des élections anticipées. "Nous appelons les autorités slovaques à faire cela rapidement", a déclaré Julian King, commissaire européen à la Sécurité, devant les députés européens réunis à Strasbourg.

Le pays a connu ses plus grandes manifestations depuis 1989 vendredi dernier, avec 50'000 personnes dans les rues de Bratislava et des milliers d'autres dans d'autres villes. Cette décision était réclamée par le parti d'opposition Most-Hid (centre droit, proche de la minorité hongroise) depuis la semaine dernière.

Maxime Hauchard, terroriste originaire de Normandie, serait décédé
Connu sous le nom de Abou Abdellah, il était considéré comme un membre important des jihadistes francophones. Il était repassé par la France avant de rejoindre la Syrie, en passant par la Turquie.

"Aux yeux de la société, ceci prouve que ce qu'elle pensait déjà, à savoir que la mafia et les groupes criminels ont infiltré la politique, est bien réel", explique l'eurodéputé du groupe des Verts ALE, Benedek Javor, qui s'est rendu sur place le 8 et 9 mars pour une mission du Parlement européen.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL