Une Alliance internationale pour développer le solaire dans les pays émergents

Dominique Dufresne
Mars 13, 2018

Ils ont évoqué le délicat projet de construction d'une centrale nucléaire de six réacteurs de type EPR par le groupe français EDF à Jaitapur, sur la côte sud-ouest de l'Inde. Cette excursion est intervenue au deuxième jour de la visite d'État du président français en Inde, destinée à renforcer les liens encore timides - surtout sur le plan économique - entre Paris et New Delhi.

Emmanuel et Brigitte Macron avec le Premier ministre indien Narendra Modi (à droite) et le président indien Ramnath Kovind et sa femme (à gauche), le 10 mars à New Delhi.

En lançant l'ASI, l'Inde et la France se présentent en pointe de la lutte contre le réchauffement climatique.

Apple rachète le service de magazines Texture, cofondé par Rogers
L'application Texture (disponible uniquement aux États-Unis) est gratuite, avec deux types d'abonnement. Pour l'heure, les termes de l'accord entre les deux parties n'ont pas été divulgués.

Emmanuel Macron, apparemment ravi de l'accueil reçu, avait rejoint dans la matinée Narendra Modi dans la plaine du Gange, berceau de l'Inde hindiphone. Au total, l'ASI, née en marge de la COP21, compte mobiliser 1000 milliards de dollars pour financer des projets dans l'énergie solaire, avec l'objectif d'installer 1 TW (térawatt) à l'horizon 2030. L'effort français s'élèvera à un milliard d'euros de prêts et de dons d'ici à 2022, a annoncé Emmanuel Macron.

"L'enjeu de cet engagement, c'est d'aller beaucoup plus vite en utilisant l'argent public pour débloquer les investissements des entreprises privées", a expliqué Rémy Rioux, directeur général de l'Agence française de développement (AFD).

Pour DailyO, de tous ceux qui ont été signés entre les deux dirigeants, l'accord "qui attire le plus l'attention" est celui qui porte sur "la coopération militaire dans l'océan Indien", avec l'accès réciproque des navires de guerre aux bases des deux pays et l'organisation d'entraînements conjoints des troupes là où la Chine "multiplie constamment la portée de ses propres forces navales".

André Gomes ne se sent pas bien sur le terrain — Barça
C'est un discours sans langue de bois qu'a tenu André Gomes à propos de son niveau, dans un entretien à Panenka . C'est comme si j'avais honte. " A plus d'une occasion, je n'ai plus voulu sortir de chez moi".

Pour sa part, M. Macron a déclaré que même si le monde avait fait de grands progrès dans la compréhension de l'importance de l'énergie solaire, beaucoup restait à faire.

Le couple présidentiel français visitant le Taj Mahal ce dimanche 11 mars.

Les photos de dirigeants étrangers devant le Taj Mahal sont des incontournables des voyages officiels en Inde. Cette question fait référence à la visite d'Emmanuel et Brigitte Macron au Taj Mahal, célèbre palais bâti par un empereur moghol au XVIIe siècle.

Val-d'Oise : une policière tire sur un chauffard qui l'avait renversée
Les jours de la policière - victime d'une contusion à la hanche - et du conducteur ne sont pas en danger. Un des passagers a été interpellé, deux autres ont pris la fuite .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL