Syrie : les forces turques ne sont qu'à 4 km d'Afrine (OSDH)

Dominique Dufresne
Mars 13, 2018

Les forces turques encerclent depuis lundi la ville d'Afrine, bastion dans le nord-ouest de la Syrie d'une milice kurde soutenue par les Etats-Unis mais qualifiée de "terroriste" par Ankara, a affirmé mardi l'armée turque.

Vendredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque assiégeait Afrine et était prête à entrer dans la ville "à tout moment". Ankara veut éradiquer les combattants de cette milice de sa frontière.

" Les forces turques se trouvent désormais aux abords de la ville d'Afrine, après avoir pris le contrôle de la Brigade 135", un camp d'entraînement des YPG, selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Achille le chat, pronostiqueur officiel de la Coupe du monde
En 2018, il va être le pronostiqueur officiel de la Coupe du monde qui va se dérouler en Russie du 14 juin au 15 juillet. Il s'agit d'un chat du célèbre et somptueux musée de l'Ermitage de Saint-Péterbourg qui en compte pas moins de 70.

"De violents combats ont lieu sur d'autres fronts également, les forces turques et les rebelles syriens qui leur sont alliés tentant d'avancer davantage afin de pouvoir encercler la ville", a-t-il ajouté. Alors que les soldats turcs se rapprochent de la ville d'Afrin, "ils mettent beaucoup de gens en danger, y compris les déplacés", a déploré Linda Tom.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), l'offensive turque a déjà coûté la vie à près de 200 civils.

Selon l'OSDH, plus de 200 civils ont été tués depuis le début de l'opération turque à Afrin.

Manchester City: Agüero out deux semaines
Tout comme Benjamin Mendy, qui a repris l'entraînement mais doit encore patienter avant de renouer avec la compétition. Difficile dans ces conditions d'espérer arracher une place parmi les 23 Bleus pour la prochaine Coupe du monde.

La Turquie a déclenché le 20 janvier une offensive contre les Unités de protection du peuple (YPG), qu'elle qualifie de "terroriste", dans l'enclave kurde d'Afrine, une région du nord-ouest de la Syrie dans la province d'Alep.

Les observateurs estiment qu'un assaut sur Afrine pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les milliers de civils qui s'y trouvent encore. L'armée turque nie en bloc et affirme prendre "toutes les précautions" pour éviter de toucher les populations. Par ailleurs, un assaut serait ardu, car de nombreux éléments des YPG sont retranchés dans la ville.

Les combattants kurdes ont d'ailleurs annoncé cette semaine le redéploiement de 1.700 des leurs dans la région d'Afrine. Selon un photographe collaborant avec l'AFP, des dizaines de voitures et de camions transportant des civils et leurs biens attendaient lundi après-midi l'autorisation des forces kurdes pour partir en direction des localités adjacentes de Nobol et Zahraa, sous le contrôle du régime syrien.

Un artiste met en scène des poulets en train de brûler
C'est un internaute qui s'est le premier offusqué sur Twitter samedi 10, appelant les associations de protection animale à réagir. L'art contemporain est souvent destiné à choquer le spectateur.

L'offensive turque a renforcé les tensions entre Ankara et Washington, qui considère les combattants kurdes syriens comme le meilleur rempart contre le groupe Etat islamique en Syrie.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL