Apple rachète le service de magazines Texture, cofondé par Rogers

Felicite Anouilh
Mars 13, 2018

Le service Texture a été lancé en 2010. 'Nous sommes engagés à soutenir le journalisme de qualité provenant de sources de confiance et à permettre aux magazines de continuer à raconter des histoires avec une belle mise en page impliquant les utilisateurs', a déclaré Eddy Cue, le vice-président d'Apple en charge des services, lors d'une conférence organisée lundi au festival 'South by Southwest' à Austin (Texas).

Texture permet l'accès à "plus de 200 magazines" du monde entier ("Vanity Fair", "Elle", "Fortune".) fait valoir la firme à la Pomme, qui tente de diversifier ses activités, tant ses revenus et bénéfices dépendent de l'iPhone ce qui inquiète les investisseurs.

Soupçons d'attaques racistes : des colis piégés font deux morts
Le 2 mars, une explosion mortelle, le 2 mars, toujours à Austin avait tué un homme noir-américain de 39 ans, Anthony Stephan House.

San Francisco (awp/afp) - Le géant technologique américain Apple va racheter Texture, un service d'abonnement illimité à des magazines en ligne, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué. "L'équipe Texics et ses actuels propriétaires, Conde Nast, Hearst, Meredith, Rogers Media et KKR, ne pouvaient être plus heureux et plus enthousiastes de ce développement: nous ne pouvions imaginer une meilleure maison pour nous". Le premier qui coûte 9,99 $ par mois offrant un choix de plus de 200 titres mensuels, et un autre à 14,99 $ contenant également des magazines hebdomadaires comme People, Entertainment Weekly, Time et autres.

L'application Texture (disponible uniquement aux États-Unis) est gratuite, avec deux types d'abonnement.

Sahara: Le Qatar réaffirme son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc
A fin septembre 2017, les importations se sont chiffrées à près de 332,1 MDH, contre environ 145,55 MDH d'exportations, selon la même source.

Pour l'heure, les termes de l'accord entre les deux parties n'ont pas été divulgués.

André Gomes ne se sent pas bien sur le terrain — Barça
C'est un discours sans langue de bois qu'a tenu André Gomes à propos de son niveau, dans un entretien à Panenka . C'est comme si j'avais honte. " A plus d'une occasion, je n'ai plus voulu sortir de chez moi".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL