Un artiste met en scène des poulets en train de brûler

Elisa Mosse
Mars 12, 2018

L'art contemporain est souvent destiné à choquer le spectateur. C'est un internaute qui s'est le premier offusqué sur Twitter samedi 10, appelant les associations de protection animale à réagir. Ceci n'est pas de l'art mais de la pure maltraitance animale.

À l'origine de cette mise en scène, il y a Adel Abdessemed, un artiste plasticien contemporain dont les œuvres sont exposées à New-York comme à Tel-Aviv.

Sahara: Le Qatar réaffirme son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc
A fin septembre 2017, les importations se sont chiffrées à près de 332,1 MDH, contre environ 145,55 MDH d'exportations, selon la même source.

Celui-ci précise que la vidéo est un "trucage" et que les poulets, toujours vivants n'ont aucunement souffert dans la mesure où le produit utilisé, manié "sous contrôle strict des techniciens" demeure "sans danger". La vidéo est en fait truquée et aucun animal n'est mort pendant (et après) le tournage de la courte séquence vidéo de quelques secondes, diffusée en boucle dans le musée. Elle avait été partagée plus de 15 000 fois notamment par la Fondation Brigitte Bardot qui demandait des explications au MAC Lyon.

La vidéo intitulée Printemps est une "allégorie de toutes les violences" selon l'établissement, contacté par La Dépêche du Midi.

Note de 65 milliards d'euros — Brexit sans accord
Surtout, l'étude souligne que les entreprises britanniques exerçant dans la finance seront les plus affectées par cette situation. A l'inverse, exporter à destination de l'UE coûtera 30 milliards d'euros par an aux entreprises britanniques.

Attaqués de toute part, l'artiste ainsi que le musée se défendent en affirmant qu'il s'agit avant tout d'une œuvre et qu'un produit spécifique a été utilisé pour créer cet effet, les poulets n'ayant pas été réellement brûlés vifs. Il s'était donc "fait brûler" pour Je suis innoncent. La plus célèbre de ces réalisations reste à ce jour la statue représentant le coup de tête de Zidane lors de la finale de la Coupe du Monde en 2006.

Val-d'Oise : une policière tire sur un chauffard qui l'avait renversée
Les jours de la policière - victime d'une contusion à la hanche - et du conducteur ne sont pas en danger. Un des passagers a été interpellé, deux autres ont pris la fuite .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL