L'émission "Cash Investigation" visée par une plainte pour "violation de domicile"

Elisa Mosse
Mars 11, 2018

", explique dans Télé 2 Semaines Élise Lucet qui refuse qu'on lui colle à la peau l'image de " justicière du PAF ". Depuis sa création, "Cash investigation" s'est démarqué des autres magazines d'information par son ton inédit et sa capacité à aller à la rencontre des plus hauts dirigeants, même si ceux-ci ne répondaient pas à leurs demandes d'entretiens.

Selon le JDD, suite à ce tournage, le 14 février dernier, Cash Investigation serait visé par une plainte contre X pour violation de domicile.

" Je suis allée le chercher ! " — Anaïs Chevalier
Quasiment irréprochable à la carabine (19/20), elle aurait même pu espérer mieux sans une faute fatale sur son dernier tir. Anaïs Bescond a pris la 12e place, Marie Dorin la 18e .

"Fait inhabituel: ce sont les conditions du tournage qui sont à l'origine de la plainte et non son contenu", écrit le quotidien du dimanche. "Ce qu'il s'est passé est très simple".

Deux jours avant la diffusion d'un nouveau numéro intitulé "L'Eau, scandale de nos tuyaux" (mardi 13 mars à 21h sur France 2), Cash Investigation est visée par une surprenante accusation. Élise Lucet y distribue un tract aux employés, faute d'avoir pu rencontrer le dirigeant. "Nous n'avons jamais obtenu de réponse", ajoute la société à l'hebdomadaire. Cela constituerait selon les plaignants une voie de fait et une contrainte passible d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

Philippe Daguillon, kiné historique du FC Nantes, est décédé
Le FC Nantes n'a pas les moyens de s'offrir le mentor italien un an de plus (340 000 euros par mois pour son salaire!). Philippe Daguillon , le kiné historique du FC Nantes, est décédé alors qu'il devait fêter ses 59 ans ce vendredi.

"C'est la première fois que nous sommes attaqués sur ce motif", assure à franceinfo Luc Hermann, journaliste et producteur de Premières Lignes qui fabrique l'émission "Cash Investigation" diffusée sur France 2.

Ce responsable a par ailleurs dénoncé "une forme d'intimidation".

Marseille: une mère raconte son calvaire avec son bébé mort
Nouveauté dans l'hôpital, une salle dédiée au recueillement des familles a été mise en place dans le service de réanimation. Le couple arrive derrière la chambre funéraire, accompagné de la brancardière, qui appelle le service du dépositoire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL