Un joueur de rugby paralysé après avoir avalé une limace — Australie

Olivia Lacan
Mars 9, 2018

Tout commence il y a 8 ans lorsque Sam Ballard, alors âgé de 19 ans, gobe une limace pour un pari.

Comme le raconte le Daily Mail, Sam est tombé malade peu après avoir avalé la limace, victime d'une angiostrongylose - une infection par le parasite du rat. L'animal était en effet infecté par un ver parasite appelé Angiostrongylus cantonensis. Touché au cerveau, l'étudiant va tomber dans un coma qui durera plus de 400 jours.

Pep Guardiola aura payé cher son soutien aux indépendantistes catalans
Interrogé en conférence de presse à ce sujet, Pep Guardiola a tenu à clarifier son point de vue sur la question. Au Royaume-Uni, l'entraîneur espagnol de Manchester City a finalement écopé d'une amende 22 500 euros.

Transporté à l'hôpital, le jeune est resté dans le coma pendant 420 jours. À son réveil, il était devenu tétraplégique. Il est désormais dépendant de sa chaise roulante motorisée. Aujourd'hui âgé de 28 ans, l'ancien joueur de rugby est dans un fauteuil roulant et doit être nourri par une sonde. Ses frais médicaux coûtent également très cher.

Sa famille a décidé de faire parler de lui car les aides de l'état dont il bénéficiait en tant qu'handicapé jusqu'à lors ont été réduites, passant de 492 000 dollars australiens (environ 312 100 euros) à 135 000 dollars australiens (environ 85 640 euros). Entre temps, la famille a accumulé une montagne de dettes. Comme n'importe quel jeune, cet Australien aimait également faire des soirées avec ses amis.

Une femme pompier de Paris porte plainte contre deux supérieurs — Agressions sexuelles
La jeune femme dénonce des " agressions sexuelles par personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions ". La plainte a été déposée contre les deux hommes auprès du commissariat de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

L'Angiostrongylus cantonensis, qu'est-ce-que c'est? L'infection peut donc être transmise aux Hommes si ces animaux sont consommés crus ou insuffisamment cuits, selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains. Toutefois, la plupart de ceux qui sont infectés par le parasite ne développent pas de symptômes si ce n'est à court ou moyen-terme où ils peuvent ressentir des maux de tête, avoir de la fièvre ou des nausées. Le parasite meurt généralement seul, même si la personne infectée ne reçoit aucun traitement.

Dans certains cas, ce parasite peut entraîner une forme rare de méningite appelée méningo-encéphalite éosinophile.

La conférence de presse de l'OL boycottée par les médias
Par conséquent, nous ne participerons pas à cette conférence de presse, désolé. Merci de votre compréhension ", ont-ils indiqué par le biais d'un communiqué.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL