Une femme décède durant son attente au CHU de Reims — Urgences

Olivia Lacan
Mars 8, 2018

Une septuagénaire est décédée mardi 6 mars au service des urgences de l'hôpital de Reims, où elle avait été admise 2 heures 30 auparavant, les jambes marbrées. Les urgentistes ont tenté sans succès de la ranimer alors qu'elle était victime d'un arrêt cardiaque, précise de son côté France Info. Les ambulanciers ont essayé de la réanimer.

Vers un mercato d'été très animé — PSG
Pour un club à la riche histoire comme Liverpool , neuf ans sans atteindre les quarts de la Ligue des Champions , c'est énorme. Karim Benzema (38e) était ensuite lancé en profondeur mais l'attaquant français perdait son duel avec Alphonse Areola .

Dans un communiqué transmis à la presse, le CHU de Reims indique qu'à l'arrivée de la patiente, ses données cliniques "autorisaient de différer sa prise en charge compte tenu du volume et de l'intensité de l'activité du service à ce moment-là".

Huawei P20, P20 Pro et P20 Lite
C'est le site weibo qui publie ce cliché dans lequel on peut ainsi voir un double capteur photo agrémenté d'un troisième capteur séparé.

A en croire le CHU, le décès de la patiente n'est pas dû au délai d'attente car à son arrivée, elle avait été diagnostiquée dans un état stable. "Les soins appropriés lui ont été administrés quand son état s'est aggravé ". Rappelant ensuite que "les pics épidémiques liés à la grippe et à la diarrhée aigüe qui touchent actuellement notre région et les périodes de vacances scolaires entraînent une hausse mécanique des flux patients vers le Service d'Accueil des Urgences Adultes du CHU de Reims". A 18h30, elle se trouvait encore sur un brancard, en attente d'un diagnostic et de soins. Il veut comprendre pourquoi un médecin ne l'a pas examiné plus tôt et envisagerait de porter plainte. Mais, plus ça va et plus ça devient problématique: "tout cela au détriment de la santé du patient qui se retrouve pris en otage" déclare un ambulancier rémois au quotidien l'Union.

Alves répond à une polémique avec CR7 — PSG
Il a dit des choses dont tout le monde se fout sur le moment! Je ne voulais pas offenser qui que ce soit. "J'en suis désolé. Mais bon, je continuerai à jouer comme je l'ai fait jusqu'à aujourd'hui et je laisse les bêtises aux imbéciles.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL