La mise en garde de neuf médecins contre les propos d'Emmanuel Macron

Olivia Lacan
Mars 6, 2018

Mais ce n'est pas tout, puisque quelques temps après, le même Macron a avoué l'existence "d'un fléau de santé publique quand la jeunesse se soûle à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n'est pas avec le vin", a-t-il précisé. Et là aussi, il a gaffé.

Dans une tribune publiée dansLe Figaro lundi 5 mars, neuf médecins* répondent au chef de l'Etat. Car pour eux, "ce qui compte en terme de toxicité, c'est la quantité bue". Leur message est clair: "Vu du foie, le vin est bien de l'alcool". (...) On a laissé penser à la population française que le vin serait protecteur, qu'il apporterait des bienfaits que n'apporteraient pas les autres alcools. Les neuf signataires du texte déplorent "un gouvernement qui nie les évidences scientifiques et se montre plus sensible aux intérêts de l'alcool qu'à l'intérêt général".

Le rendez-vous vidéo mensuel made in Microsoft — Inside Xbox
Microsoft annonce le lancement de Inside Xbox , une toute nouvelle émission mensuelle en direct, autour de la Xbox One. Inside Xbox sera par ailleurs disponible en streaming en 4K/UHD sur les services et les plateformes pris en charge.

"Le vin représente près de 60% de la consommation d'alcool" relèvent les auteurs de cette tribune qui rappellent que "l'alcool tue près de 50.000 personnes par an" en France. Voilà pourquoi ils demandent "un plan national alcool".

"Faute de quoi, force sera d'en appeler à l'opinion publique, qui à 60%, trouve la réglementation de l'alcool insuffisante", rapporte encore Le Nouvel Obs.

Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI
Pendant de longues minutes, Davy Rimane a en effet été donné en tête du premier tour de ce nouveau scrutin. Un taux d'abstention qui dépasse les 65% . "Une fracture se répète année après année avec les électeurs.

"Si le dossier alcool reste en l'état, immanquablement, lorsque demain les responsables auront à répondre devant la justice, ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas", concluent-ils.

Bernard Basset, vice-président de l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa), Amine Benyamina, professeur de psychiatrie et d'addictologie université Paris-XI, Gérard Dubois, professeur de santé publique, Académie de médecine, Irène Frachon, pneumologue à Brest, Serge Hercberg, professeur de nutrition, université Paris-XIII, Catherine Hill, épidémiologiste, Albert Hirsch, professeur de pneumologie, université Paris-VII, administrateur de la LNCC, Michel Reynaud, professeur de psychiatrie et d'addictologie, université Paris-XI, président du Fonds action addiction, Nicolas Simon, professeur de médecine Marseille, président de l'Anpaa.

McArthur: la police a trouvé une septième victime
Idsinga, expliquant que son équipe avait mis beaucoup d'effort, mais en vain, pour identifier cet homme. La police a également publié la photo d'un homme qui serait une victime de M.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL