Addiction aux jeux vidéo : des éditeurs s'élèvent contre l'OMS

Olivia Lacan
Mars 6, 2018

Alors que l'Organisation Mondiale de la Santé s'apprête à reconnaître l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie mentale, les éditeurs font entendre leur voix pour contester cette décision. L'OMS envisage en effet, depuis un moment de classer le " trouble du jeu vidéo", parmi les pathologies.

Selon l'organisme, le " trouble du jeu vidéo " se caractériserait par un comportement anormal lié aux jeux vidéo, dont la place dans la vie de l'individu grandit au détriment de ses autres activités.

Le pays se réveille sans majorité — Législatives en Italie
Plus d'un électeur italien sur deux a exprimé dans les urnes sa méfiance, sinon son hostilité, à l'égard de l'Union européenne. Chef du parti de droite, Forza Italia , son vote a été perturbé par l'irruption d'une Femen dans le bureau de vote.

Une définition qui ne plait évidemment pas aux acteurs du milieu. Les éditeurs de jeux vidéo veulent prouver que la démarche de l'OMS ne repose sur aucune étude scientifique tangible. "Nous insistons sur la nécessité d'y mettre fin".

Cet appel rassemble également les représentants du secteur aux États-Unis, Brésil, Afrique du Sud, Corée du Sud, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Frances McDormand s'est fait voler son Oscar!
C'est le deuxième oscar pour cette actrice de 60 ans, déjà récompensée en 1997 pour Fargo , le chef d'oeuvre des frères Coen. La soirée de Frances McDormand , gagnante de l'Oscar de la meilleure actrice, a pris une drôle de tournure dimanche.

Selon la Fédération, et d'après un article à paraître ce mois-ci dans la revue scientifique Journal of Behavioral Addictions (intitulée "une base scientifique faible pour le trouble du jeu vidéo: restons du côté de la prudence"), 36 chercheurs remettent en cause cette décision de l'OMS. La classification de ce " trouble " pose une multitude de questions: de quoi parle-t-on? quels sont les critères de validation de l'addiction?

"Une vision opposée à celle de l'OMS dont un porte-parole avait affirmé en janvier: " Les experts de la santé sont d'accord pour dire qu'il y a un problème " et que la prochaine inclusion du " trouble au jeu vidéo " dans la Classification internationale des maladies (CIM) est une étape " appropriée ". Un processus qui devrait donc être retardé par le combat opposant les éditeurs et l'institution.

Il filme son propre meurtre en direct sur Facebook — États-Unis
Ce lundi 26 février, un homme a été assassiné à Wingate (Caroline du Nord) aux Etats-Unis sous l'œil médusé des internautes. Prentis Robinson , 55 ans, se baladait sur le campus de l'université en se filmant avant d'être assassiné par arme à feu.

Toutefois, les développeurs de jeux vidéo ne comptent pas laisser l'OMS atteindre son but.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL