Amnesty International pour l'abrogation du décret Ousmane Ngom — Liberté de manifester

Dominique Dufresne
Février 24, 2018

Mahmoudi - Au lieu de répondre aux graves accusations réitérées aujourd'hui par Amnesty International dans son "bilan annuel" de la situation des droits de l'Homme en Algérie, et d'assumer ainsi la confrontation, l'agence de presse officielle, donc le gouvernement, préfère une vaine et ridicule tentative de récupération d'une organisation qui crie son aversion et sa haine de l'Algérie sur tous les toits.

Amnesty International fait savoir que ces exactions sont restées impunies.

L'ambassade transférée à Jérusalem en mai
L'ambassade américaine en Israël, aujourd'hui à Tel Aviv, ouvrira en mai à Jérusalem. Ce transfert semble intervenir plus tôt que prévu.

Le rapport fait cas, en effet, des violences intervenues entre août et octobre 2017, lors des manifestations publiques de l'opposition à Lomé et dans d'autres villes de l'intérieur.

Parlant de l'impunité, le rapport souligne qu'un "capitaine de la brigade anti-criminalité, inculpé pour des actes de torture commis sur un homme en garde à vue en 2016, n'a pas été déféré devant un juge". "Les forces de sécurité ont utilisé des gaz lacrymogènes et des matraques et ont procédé à des tirs à balles réelles pour disperser les manifestants ". En février, sept personnes ont été tuées à Conakry lors d'une grève au sein de l'éducation.

Encore un week-end chargé en direction des Alpes — Bison futé
Les vacances débuteront pour les écoliers de la zone scolaire B alors qu'elles s'achèveront pour ceux de la zone A, la nôtre. Samedi 24 février est classé ORANGEnbsp;au niveau national et ROUGE n Auvergne-Rhône-Alpes 01, 38, 69, 73, 74).

Par ailleurs Thierno Souleymane Sow, au nom d'Amnesty International, appelle les États d'Afrique de l'Ouest et du Centre à prendre davantage de mesures, pour traiter les causes profondes poussant les populations à protester; notamment, les questions liées à la santé, au logement et à l'emploi.

Produits alimentaires : Les prix poursuivent leur baisse au Maroc
La même source indique que les prix à la consommation ont augmenté en général au premier mois de l'année 2018. C'est ce que révèle la dernière étude du Haut-commissariat au plan (HCP).

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL