Il donne à ses vaches des noms de joueurs de l'OM

Margot Aubert
Février 23, 2018

Au micro de France Bleu mercredi soir, Damien Clergeot, éleveur à Epenouse (Doubs), l'avoue sans complexe: son équipe de coeur n'est pas Sochaux, comme le voudrait la logique géographique, mais l'Olympique de Marseille. Eleveur en Franche-Comté, Damien est "supporter de l'OM depuis tout petit". Je regarde presque tous les matches à la télévision.

Nouveaux raids dévastateurs de Damas contre la Ghouta orientale
Cinq jours de pilonnage dévastateur y ont tué plus de 400 civils, dont des enfants. Le conflit en Syrie déclenché le 15 mars 2011 a fait plus de 340.000 morts.

Un éleveur tellement fan de l'équipe de football l' OM a décidé d'attribuer le nom des joueurs à chacune de ses vaches! Les Cantonna, Amoros et plus récemment Nasri, Mandanda et Flamini. "Quand on a une vache qui reste dans notre exploitation pendant plusieurs années et qui s'appelle Cantona, ben on pense à Cantona!" Du coup, à chaque fois que je les appelle, je pense à ces joueurs! Chaque année, les agriculteurs fixent une lettre pour surnommer les bêtes. L'année 2018 étant l'année du "O", un des derniers nés s'appelle.

Trudeau clarifie la question sikhe avec le ministre en chef du Punjab
Dosanjh est devenu premier ministre de la Colombie-Britannique et ministre fédéral. En dépit des tensions générées par la question séparatiste, M.

Il promet que cela n'a rien à voir avec l'épisode d'avril 2016 et le défilé des chèvres au Vélodrome. "On repense à ces grands joueurs et puis il faut donner un nom. Alors plutôt que mettre Ocarina ou autre chose, vaut mieux mettre Ocampos, non?". Alors, lorsqu'un veau a vu le jour il y a quelques semaines, Damien l'a appelé Lucas Ocampos.

Kim Boutin passe en finale au 1000 mètres
Elle est la première patineuse de vitesse courte piste canadienne à gagner trois médailles individuelles lors de mêmes Jeux. Je suis arrivé avec la même préparation où je ne devais pas penser et de simplement foncer.

Après l'allusion aux chêvres faite par les supporters marseillais contre leurs propres joueurs, place maintenant aux vaches et aux taureaux. "J'ai une pensée pour eux!", s'exclame l'agriculteur avec son accent franc-comtois et beaucoup de fierté.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL