Android Enterprise Recommended : Google met en avant plusieurs fabricants.mais pas Samsung

Felicite Anouilh
Février 22, 2018

Google vise à aider les potentiels clients d'Android dans les entreprises en recommandant des appareils qui répondent à ses exigences pour une utilisation professionnelle.

MWC 2018 : Sony tease le design incurvé des nouveaux Xperia
La particularité du Sony Xperia XZ2 est le fait qu'il est compact et haut de gamme à la fois sous Android. Le lecteur d'empreintes se retrouverait au dos de l'appareil et la prise jack aurait été mise au placard.

Google cherche toujours à renforcer la présence des smartphones Android en entreprise malgré la découverte régulière de malwares mobiles aux fonctions toujours plus sophistiquées.

SNCF : Larcher s'insurge contre un possible recours aux ordonnances
Si le Parlement n'est pas sollicité pour débattre d'un sujet aussi important pour l'aménagement du territoire, il y aura un déni de démocratie parlementaire.

Ce sont en principe des smartphones dont les entreprises pourront gérer les flottes avec sérénité et intégrant les dernières mises à jour et éléments de sécurité. Ce programme est conçu pour valider une poignée d'appareils pour une utilisation en entreprise. Il s'agit d'un programme baptisé Android Enterprise Recommended qui calibrera les recommandations selon les besoins du prospect. On y trouve des références chez BlackBerry ( KEYone et Motion), Huawei (Mate 10, Mate 10 Pro, P10, P10 Plus, P10 Lite et P smart), LG (V30, G6), Motorola (X4 et Z2), Nokia (8) et bien sûr les smartphones maison Pixel, Pixel XL, Pixel 2 et Pixel 2 XL.

Meltdown/Spectre : Les derniers correctifs d'Intel pour Kaby et Coffee Lake
Navin Shenoy recommande encore une fois aux utilisateurs de mettre leur système à jour dès que possible. Ce patch, ou microcode sera envoyé sous peu aux partenaires d'Intel , afin que ce dernier soit déployé.

"Vous pouvez vous attendre à davantage de dispositifs dans cette liste dans les mois à venir".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL