Le dépistage des enfants autistes mieux balisé pour intervenir plus tôt

Olivia Lacan
Février 20, 2018

Tandis que la Haute Autorité de Santé (HAS) publie ce 19 février de nouvelles recommandations pour un diagnostic plus précoce de l'autisme, une nouvelle étude dévoile de nouveaux tests sanguins capables de dépister les troubles chez les enfants. Mais une prise en charge adaptée permet de vivre mieux avec ces troubles de développement du système nerveux.

"Plus le diagnostic est posé tôt, plus les interventions pourront être mises en place précocement et aideront l'enfant dans son développement", expliqueé l'autorité indépendante. Concrètement, les enfants atteints de troubles du spectre autistique (TSA) auraient dans leur sang des niveaux plus élevés de ditérosine ainsi que certains composés modifiés par le sucre appelés AGE (Advanced glycation end-products).

La publication de ces deux recommandations sur les bonnes pratiques professionnelles doit permettre à l'ensemble des nombreux professionnels, sanitaires, médico-sociaux, sociaux... mobilisés par l'accompagnement des personnes de disposer de repères clairs, conformes aux données actuelles de la science, pour favoriser la pertinence de leurs interventions. "[.] Malheureusement, le diagnostic est encore trop tardif en France et les parents inquiets ne savent pas vers qui se tourner", lit-on dans le communiqué.

L'ado qui avait tué un agent est mort avec son père
Le parquet de Bordeaux a précisé qu'un fusil avait été trouvé sur les lieux de la découverte des corps. Deux chasseurs ont fait une macabre découverte ce mardi vers 8h30 dans un bois de Salles.

Leur diffusion avec l'appui de la HAS doit constituer un axe fort du 4 plan autisme voulu par le Président de la République.

Le risque, si on ignore qu'un enfant est autiste, est l'aggravation des troubles, et d'autres problèmes qui peuvent les accompagner (troubles du sommeil et de l'alimentation, fatigabilité, déficit intellectuel, handicap dans le langage, troubles de la motricité, anxiété/dépression, maladies, isolement social). Surtout, a affirmé la HAS, "l'inquiétude que peuvent manifester les parents concernant le développement de leur enfant ne doit jamais être minimisée".

La HAS donne les "outils disponibles" (questionnaires, protocoles médicaux...) pour que les professionnels de la petite enfance apprennent à repérer le problème le plus tôt possible. Pourtant, les connaissances sur ce trouble du développement ont progressé depuis les dernières recommandations émises par l'HAS en 2005. Absence de babillage, de pointage à distance ou d'autres gestes sociaux pour communiquer à 12 mois et au-delà (faire coucou, au revoir, etc.), absence de mots à 18 mois et au-delà, absence d'association de mots à 24 mois et au-delà " doivent amener à voir rapidement un pédiatre ou un généraliste.

Trois ans de prison ferme requis contre Jérôme Cahuzac — Fraude fiscale
Il a aussi ajouté comprendre 'que le schéma que vous avez devant les yeux laisse perplexe, mais il n'y a rien de très compliqué' .

Dans ce diagnostic de l'autisme, le personnel des crèches et des écoles peut jouer un rôle crucial. Mais aussi si l'enfant ne réagit pas à son prénom, s'il ne partage pas de sourire ou reste anormalement silencieux. "Aucun de ses signes pris de façon isolée n'a de valeur prédictive, mais l'association d'au moins deux signes nécessite un examen clinique approfondi du développement de l'enfant".

Alors que 600 000 personnes pourraient être concernées en France par l'autisme, des recommandations, très attendues, sur l'accompagnement des adultes autistes sont publiées ce lundi par la Haute Autorité de santé (HAS). "Tout mettre en oeuvre pour l'autonomie, l'inclusion sociale et la qualité de vie ", conseille-t-elle.

JO : Papadakis et Cizeron se contentent de l'argent
La Canadienne Cassie Sharpe a remporté la médaille d'or à l'épreuve féminine de demi-lune, mardi, lors des Jeux de Pyeongchang . Le couple de Français compte 1,74 point de retard avant la danse libre programmée le 20 février. "Incroyable, a déclaré Virtue".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL