Abbas à l'ONU pour défendre la création d'un Etat palestinien

Dominique Dufresne
Février 20, 2018

Mardi, le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé mardi le Conseil de sécurité de l'ONU à convoquer une conférence internationale qui aboutirait à la reconnaissance d'un État palestinien dans les frontières de 1967. Dans un discours prononcé devant le Conseil de sécurité, le président Abbas a énuméré avec clarté les revendications palestiniennes concernant la paix dans la région, en expliquant que ce mécanisme multilatéral devrait permettre aux deux parties au conflit de régler les questions liées au statut final d'El-Qods occupée, et aux problèmes des réfugiés, des prisonniers, de la sécurité et des colonies israéliennes. La prochaine conférence doit reconnaître l'État de Palestine comme membre à part entière de l'organisation des Nations unies et garantir au peuple palestinien une protection internationale, a enchainé Mahmoud Abbas. Sur les 193 nations membres des Nations Unies, 138 Etats l'ont fait, a-t-il rappelé.

En restant mesuré dans l'expression à l'égard de Washington, Mahmoud Abbas a aussi dénoncé les décisions unilatérales comme, fin 2017, la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël. "Nous voulons que Jérusalem soit ouverte aux trois religions monothéistes", a souligné Mahmoud Abbas, en réclamant que Jérusalem soit aussi la capitale du futur Etat palestinien.

Modric out dix jours, nouvelles rassurantes pour Marcelo — Real Madrid
Le milieu de terrain croate s'est blessé lundi à l'entraînement, d'après les médias espagnols. Il est très incertain pour le match au Parc des Princes .

Veto américain La Palestine est depuis 2012 "Etat observateur non membre" de l'ONU, ce qui lui a permis d'intégrer des agences onusiennes et de rejoindre la Cour pénale internationale (CPI).

Mahmoud Abbas a ensuite quitté la salle sous les applaudissements, n'assistant ni à l'allocution de l'ambassadrice américaine Nikki Haley, ni à celle de son homologue israélien, Danny Danon.

Le dépistage des enfants autistes mieux balisé pour intervenir plus tôt
Leur diffusion avec l'appui de la HAS doit constituer un axe fort du 4 plan autisme voulu par le Président de la République. Dans ce diagnostic de l'autisme, le personnel des crèches et des écoles peut jouer un rôle crucial.

Abbas a exigé que les négociations pour la création de ce mécanisme soient menées sur la base des résolutions pertinentes des Nations unies, et soient assorties de calendrier concret permettant de garantir le respect des accords conclus. "Cette décision ne changera pas", lui a répondu sèchement l'ambassadrice américaine. "Lorsque nous tendons la main, Mahmoud Abbas tend le poing", a-t-il ajouté. Intervenant peu avant que le président Abbas ne prenne la parole, le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a réaffirmé qu'il n'y avait pas "d'alternative ou de plan B" à la solution à deux États en Palestine.

Télécommandes d’alarme et d’entrée sans clé pour Ford Falcon
Qui aurait pensé à un système de verrouillage sans clé sur une voiture? Maintenant c’est fait. Le désavantage de ce système, malheureusement, est la panne du système de verrouillage sans clé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL