Monoprix (Casino) va racheter le chausseur en ligne Sarenza

Elisee Touchard
Février 19, 2018

Le groupe de distribution Monoprix, filiale de Casino, a annoncé lundi être entré en négociations exclusives pour acquérir le site de vente en ligne de chaussures Sarenza. Son acquisition doit permettre à Monoprix d'accélérer sa stratégie de digitalisation. Elle "permettra d'unir la puissance du réseau, de l'offre mode, décoration et beauté et de l'expertise des équipes Monoprix au savoir-faire d'e-commerçant de Sarenza", explique dans un communiqué la filiale de Casino.

Sarenza a réalisé plus de 250 millions d'euros de ventes avant retour en 2017 et revendique 8 millions de clients.

La rue des Ateliers fermée à la circulation — Incendie à Bruxelles
Elle a été transportée à l'hôpital. " L'incendie a pris très rapidement de l'ampleur ", explique Pierre Meys. Les pompiers font leur possible pour éviter que le feu ne gagne les magasins avoisinants.

"Après l'accord conclu avec Ocado en novembre dernier qui renforce notre positionnement leader sur les livraisons de produits alimentaires, Monoprix, avec Sarenza, se positionnera comme un acteur majeur de l'e-commerce non alimentaire", a déclaré Régis Schultz, président de Monoprix.

Pour Sarenza, ce rachat va consolider son avenir en l'intégrant à un grand groupe, souligne Casino.

Tessa Virtue et Scott Moir en mettent plein la vue en danse
Ils s'étaient inclinés contre les Américains Meryl Davis et Charlie White quatre ans plus tard, à Sotchi. Le programme long aura lieu mardi.

L'opération reste soumise à la consultation des instances représentatives du personnel de Monoprix et de Sarenza et à l'approbation de l'Autorité de la concurrence.

Apple remporte la victoire sur les ventes de smartphones dans le monde
En partie, Strategy Analytics attribue cette performance à la forte demande de liPhone X pendant les fêtes de fin dannée. Apple ne veut plus être sanctionné en bourse parce que ses ventes de smartphones n'enchainent pas les records.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL