Burkina: Décès du réalisateur Idrissa Ouedraogo

Elisa Mosse
Février 18, 2018

Dans un message, le président du Burkina Faso, Roch Kaboré, se dit touché par " la perte d'un réalisateur à l'immense talent et profondément attaché à son pays " avant d'ajouter qu'avec la disparition de Idrissa Ouédraogo, l'Afrique " perd l'un de ses plus valeureux ambassadeurs " dans le domaine de la culture.

Ce matin du 18 février 2018, nous avons appris avec une grande tristesse, le décès du cinéaste émérite Idrissa Ouédraogo.

Né le 21 janvier 1954 à Banfora (ouest du Burkina Faso), Idrissa Ouédraogo est considéré comme l'un des réalisateurs burkinabè le plus célèbre.

Hautes-Pyrénées : Deux adolescents brûlent un hérisson vif et filment la scène
Puis on voyait l'un des protagonistes s'emparer d'un bidon d'essence et en asperger l'animal, qui est mort dans les flammes. Les deux suspects ont rapidement été identifiés d'après les militaires qui les ont interpellé.

Etudes à ParisFigure emblématique du cinéma africain des années 1980-2000, Idrissa Ouédraogo avait débuté sa carrière cinématographique en 1981 avec une fiction intitulée "Poko".

Avec ce film, il obtient le prix du meilleur court-métrage au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Il a aussi été pensionnaire de l'Institut des hautes études cinématographiques (Idhec-Femis) et de la Sorbonne Paris I où il a obtenu un Diplôme d'Etudes Approfondies (DEA) de cinéma en 1985. Décédé à 64 ans, il était auteur d'une quarantaine de films.il a reçu de nombreux prix dans de grands festivals.

Tariq Ramadan, écroué et mis en examen pour viols, a été hospitalisé
Le 22 février, les magistrats doivent décider de son maintien ou non en détention. Les affaires s'accumulent pour Tariq Ramadan .

En 1990, il sort Tilaï, transposition d'une tragédie grecque dans l'Afrique contemporaine, qui triomphe au festival de Cannes et au Fespaco.

C'est avec son Film "Tilaï" qu'il a remporté en 1991, l'Etalon d'or de Yennenga au FESPACO.

JO d'hiver: le relais français de ski fond termine en bronze
Comme il y a quatre ans à Sotchi, le relais masculin français de ski de fond (4x10km) repart bronzé de ses Jeux olympiques. Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a fait la différence dans le dernier relais face au Russe Denis Spitsov.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL