Renault se tourne vers l'eSport

Felicite Anouilh
Février 15, 2018

Renault va en effet ouvrir les portes de l'usine d'Enstone aux joueurs, pour leur permettre de rencontrer les pilotes et les ingénieurs: " Vitality a beaucoup à apprendre de Renault Sport Racing sur les méthodologies d'entraînement de la Formule 1 qui sont proches de celles de l'eSports: tracking, physiothérapie, entrainement physique et coaching mental, " souligne Fabien Devide (Neo), le fondateur et Président de Team Vitality.

Des discussions sont en cours avec la F1 pour que Renault Sport Team Vitality participe à la compétition d'eSport du championnat.

Le Renault Sport Team Vitality disputera ainsi des compétitions autour du sport automobile, notamment via le jeu Rocket League (mêlant auto et football) sur la scène Europe avec trois joueurs: Philip Paschmeyer (alias Paschy90), Victor Locquet (Fairy Peak!) et Sandro Holzwarth (FreaKii).

Colonies : le démenti américain
L'administration américaine est supposée présenter à une date indéterminée un plan pour ranimer l'entreprise de paix. Les États-Unis démentent avoir discuté avec Israël tout projet d'annexion de colonies en Cisjordanie.

La Team Vitality est fort connue dans le milieu esportif depuis de nombreuses années, pour avoir accompli des exploits sur des titres aussi éclectiques que Counter Strike:Global Offensive, la série des FIFA, League of Legends ou plus récemment Playerunknown's Battlegrounds.

L'équipe est également en discussion pour une participation à la deuxième saison des F1 Esports Series, championnat officiel de la catégorie reine de la monoplace mondiale. Pour Renault, l'idée sera dès lors de jouer sur les deux tableaux: le réel et le virtuel, le constructeur y voyant des liens évidents.

L'objectif de Renault semble clair à travers cette opération marketing: se rapprocher plus que jamais du jeune public et ainsi se faire un nom auprès de la nouvelle génération. Les perspectives et les évolutions de cette discipline sont larges. Nous nous félicitons d'en faire partie et de pouvoir mettre les équipes de Renault Sport Racing au contact de ces jeunes gamers.

L'Allemagne veut rendre les transports publics gratuits
Vu le prix d'un ticket à l'unité (2,8 euros à Munich, 2,9 euros à Berlin ), les usagers devraient se réjouir d'une telle annonce. L'an dernier, la Fédération des entreprises de transports allemands a enregistré 10,3 milliards de déplacements.

Renault met un pied dans l'eSport, en s'associant à l'une des équipes les plus titrées en Europe. Les pilotes Renault, en particulier ceux de la Renault Sport Academy et les champions de Vitality pourront échanger sur leurs expériences respectives. Les investissements progressent: l'année dernière, les marques ont contribué à hauteur de 517 millions de dollar, un montant qui doublera d'ici 2020 selon les prévisions.

Les compétitions internationales, organisées partout dans le monde, prennent de plus en plus d'ampleur.

Amazon Prime Video va tourner une série originale en France
Deutsch-Les-Landes, c'est l'histoire de Jiscalosse, village idyllique du département des Landes. Une comédie sur la relation franco-allemande.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL