SoLocal, ex-Pages jaunes, va supprimer près d'un quart de ses effectifs

Elisee Touchard
Février 14, 2018

Ce plan a pour ambition de porter SoLocal au rang des " champions du digital en France ". Pour y parvenir, Solocal va déployer un plan en trois volets.

SoLocal, qui emploie 4 400 personnes, prévoit de se séparer, dans les deux prochaines années, d'un millier de collaborateurs, dont 800 en 2018 et 200 en 2019. Cette réduction d'effectif s'inscrira dans un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), avec une première étape de départs volontaires, qui sera suivie, si besoin, de départs contraints.

Plainte pour viol : Gérald Darmanin auditionné par les enquêteurs
Sophie Spatz souhaitait faire effacer de son casier judiciaire une peine de dix mois de prison avec sursis pour "harcèlement". Il avait affirmé avoir été l'objet d'accusations " d'abus de faiblesse, d'abus de pouvoir, voire de viol ".

Les personnels les plus concernés sont les commerciaux (40 % à 50 % des suppressions de postes), suivis par les équipes marketing (15 %) et managériales (15 %). Enfin, le solde sera réparti sur l'ensemble du groupe. "Nous investirons 180 millions d'euros dans des mesures d'accompagnement", a assuré Eric Boustouller devant les journalistes tout en soulignant que "si on ne le fait pas dans l'urgence, c'est la survie de l'entreprise qui est en jeu". L'entreprise va ainsi supprimer ses business units, consolider certaines activités, rationaliser des implantations et centraliser ses fonctions supports.

A la veille de l'annonce de ses résultats financiers, SoLocal, éditeur des sites et applications PagesJaunes et Mappy, a annoncé, mardi 13 février, son plan SoLocal 2020. L'offre de création de sites web de Digital Website (450 000 sites déjà réalisés) va s'élargir du côté du e-commerce et de la récupération d'informations (click and collect) pour les sites Premium et Privilèges. "Nous avons vocation à devenir le portail de services digitaux pour les entreprises", assure Eric Boustouller qui veut mettre le cap sur des offres "full web", par abonnements par souci de fidélisation de ses clients et avec un parcours clients optimisé. En ligne de mire, Solocal a pour objectif d'augmenter l'audience de ses sites, à monétiser ensuite auprès des annonceurs.

Attentats de Paris : une fausse victime du Bataclan arrêtée
Arrêtée mardi, l'usurpatrice a reconnu les faits en garde à vue et doit être jugée ce mercredi 14 février, en comparution immédiate.

Confronté depuis plusieurs années à une mutation en profondeur de son marché, Solocal - ex-PagesJaunes - affronte une vive concurrence sur ses services numériques de communication locale pour les entreprises. Il a simplement indiqué que l'exercice 2018 serait un exercice de transformation avant le retour de la croissance visé pour 2019.

Pourquoi Jean-Pierre Clamadieu renonce à Solvay pour la présidence d'Engie
Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire l'avait reçu lundi avant de soutenir sa candidature. La présidence d'Engie échappe à Isabelle Kocher , sa directrice générale.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL