16 suspects poursuivis pour assassinat — Casamance

Elisee Touchard
Janvier 20, 2018

Et Le Soleil d'annoncer une révision exceptionnelle des listes électorales du 20 février à fin avril, ajoutant que les autorités "ne désespèrent pas de voir la partie de l'opposition" boycottant ces concertations sur le processus électoral "revenir à de meilleurs sentiments".

L'opposition "ne veut plus entendre parler de cette proposition" et "n'entend pas lâcher du lest sur la question", si bien que l'ambassadeur Seydou Nourou Bâ, le facilitateur de ces concertations compte sur la société civile pour jouer les arbitres et "sauver les meubles", écrit Walfquotidien. Le journal pronostique qu'elles devraient rencontrer le procureur ce vendredi.

Vingt-deux personnes avaient été arrêtées le 14 janvier dans l'enquête sur le massacre de 14 personnes, le 6 janvier, de jeunes coupeurs de bois dans la forêt protégée de Bayotte, proche de Ziguinchor, principale ville de Casamance, une région agricole et touristique bordée au nord par la Gambie et au sud par la Guinée-Bissau.

9 morts dans le nord de l'Europe — Tempête Friederike
Baptisée "David" par les services météorologiques français, la tempête a été appelée à son passage en Allemagne " Friederike ". Des arbres ont été arrachés et des bâtiments endommagés sous la violence du vent, qui souffle jusqu'à 140 km/h.

Le journaliste René Capain Bassène fait parti du lot des suspects déférés.

Il faut rappeler que c'est ce vendredi matin vers 9heures que leur transfert au parquet de Ziguinchor a eu lieu sous une haute escorte des forces de sécurité et sous le regard des populations.

Le Quotidien informe, pour sa part, que les 20 personnes envoyées au tribunal ont fait l'objet d'un retour de parquet.

PL : Agüero brille avec Manchester City
Au classement, City garde 12 points d'avance sur son voisin de Manchester, United, et 15 sur Chelsea. Vincent Kompany, toujours convalescent, n'était pas présent sur la feuille de match.

L'Observateur établit un lien entre la tuerie de Boffa et le trafic de bois, en affichant: "Casamance, la vérité en bois de sang".

Suite à ce drame, le président Macky Sall a pris, mercredi dernier, la décision de suspendre jusqu'à nouvel ordre les autorisations de coupe de bois en Casamance. Le journal précise que le projet de décret correspondant, comptant "59 articles, a été élaboré et déposé à la présidence" de la République.

Est-il vraiment fou — Donald Trump
Et au-delà du budget, les parlementaires pensent aux élections de mi-mandat en novembre. Un précédent " shutdown " s'était produit en 2013, sous l'administration Obama.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL