Victime de la canicule, Alizé Cornet veut "changer la règle" — Open d'Australie

Margot Aubert
Janvier 19, 2018

Cornet n'a pas su faire la différence dans une manche débridée La deuxième manche démarre par un échange d'amabilités, les deux joueuses perdant tour à tour leur service dans un set marqué par la difficulté tant pour l'une que pour l'autre à garder sa mise en jeu dans une chaleur suffocante (40°C sur Melbourne, 60°C de température ressentie sur le court). Mertens, 22 ans, jouera son premier huitième de finale en Grand Chelem contre la Croate Petra Martic (88e). On n'est pas des robots J'ai commencé à me sentir très mal, à avoir la tête qui tourne et des frissons partout dans le corps. "J'ai tout de suite appelé les kinés et grâce à leurs soins j'ai pu me sentir un peu mieux et finir le match", a raconté la Niçoise, qui réclame un changement du règlement.

Après la rencontre, la Niçoise n'a pas caché sa colère en dénonçant les organisateurs en conférence de presse: "Je comprends qu'ils aient envie de lancer les matches quoi qu'il arrive". Faut que ça roule et faut que ça tourne.

Notre-Dame-des-Landes : l'abandon du projet est "une erreur", selon Valls
L'ex-Premier ministre a confirmé qu'à son avis il aurait été possible d'évacuer la ZAD de Notre-Dame-des-Landes à deux reprises auparavant.

"On pousse nos limites super loin".

Après sa défaite contre la Belge Élise Mertens au troisième tour de l'Open d'Australie (7-5, 6-4), la Française Alizé Cornet s'est fait le porte-parole de bons nombres de joueurs. Mais à un moment donné, on n'est pas des robots, on n'est pas des pions qu'on met sur le court.

Cet admirateur de Zidane ne voulait pas partir — Real Madrid
S'il regarde les matchs du Real: " Quand je le peux je regarde la Liga et le Real Madrid . Mais il reste encore beaucoup à faire cette saison, ils peuvent renverser la situation.

"J'ai l'impression qu'ils attendent qu'il y ait un drame pour changer (la règle), un drame qui peut survenir à n'importe quel moment dans ces conditions, a-t-elle continué. Pour la santé c'est limite", a-t-elle ajouté. "Notre santé n'est pas prise en compte", a déclaré Alizé Cornet.

L'arbitre tacleur Tony Chapron convoqué le 8 février — Discipline
Pour une fois, ce n'est pas un joueur qui est appelé à comparaitre devant la commission de discipline de la Ligue, mais un arbitre.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL