Neymar, un quadruplé et des sifflets — PSG

Margot Aubert
Janvier 19, 2018

Jamais dans son histoire le PSG n'avait gagné avec un tel écart à domicile en Ligue 1. Vainqueur de la pauvre équipe de Dijon par huit buts à zéro, le club de la capitale a repris ses onze points d'avance sur son dauphin lyonnais, le tout en soignant sa différence de but (+52). Les conséquences de ces sifflets? Avec 155 buts, il n'est plus qu'à une unité de Zlatan Ibrahimovic.

L'UFC-Que Choisir dénonce des écarts de prix "faramineux" — Lunettes
Pour se prémunir de cette inflation, la meilleure arme des consommateurs reste ainsi la transparence et la comparaison des prix . Dans un marché aux prix aussi éclatés, il est indispensable que les consommateurs puissent disposer d'outils de comparaison.

Edinson Cavani n'y était pas. Un passé où le monde du football aurait vu les deux stars parisiens se disputer un ballon pour savoir qui devait tirer le penalty. Mercredi, Neymar n'avait pas le sentiment d'avoir commis une erreur, respectant les consignes du coach qui l'a désigné tireur des penalties. Si Dijon a, un temps, cru pouvoir réagir en début de seconde période, Neymar a encore aggravé le score en sanctionnant un mauvais renvoi de Yambéré dans sa surface (5-0, 57e). Une forme olympique qui ne l'a pas quitté pour l'exercice 2017/2018 (meilleur buteur de Ligue 1 avec 20 réalisations) et qui va lui permettre d'entrer dans la légende du PSG en devenant le meilleur artilleur de l'histoire du club francilien. Décevant à Nantes malgré sa belle passe décisive pour Di Maria, l'Uruguayen n'a pas su trouver ses marques pour son match de reprise. Et des sifflets d'une partie du Parc des Princes? Mais son choix de ne pas laisser tirer le dernier penalty à Edinson Cavani a beaucoup fait jaser. Ibrahimovic aurait pu donner le ballon à Cavani?

PSG : Cavani égale Ibrahimovic et entre dans l'histoire du club
Quand un joueur marque quatre buts et fait deux assists dans une rencontre, on encourage une équipe pas qu'un joueur. D'autant plus que Neymar a moyennement goûté à l'attitude des supporteurs du Parc des Princes .

Ibra avait disputé 180 matches pour le PSG alors que Cavani en est à son 226e match sous les couleurs parisiennes.

Cancer : un test sanguin pour mieux le dépister
Avec cette combinaison, le test est beaucoup plus efficace pour déterminer quel tissu de l'organisme est affecté par la maladie.

Mais peu importe. Et peu lui importe surtout. Simple coïncidence? Chacun se fera sa propre interprétation. Neymar. Qu'est venu faire Neymar à Paris? Neymar a marqué un quadruplé. Un événement qui va faire le tour du monde.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL