La créatrice de #balancetonporc attaquée en justice

Elisa Mosse
Janvier 18, 2018

La journaliste Sandra Muller, à l'origine du mouvement #Balancetonporc sur Twitter, a annoncé, mercredi 17 janvier, sur sa page Facebook, être poursuivie pour diffamation par l'homme qu'elle avait visé dans sa première publication. Elle avait invité les internautes à partager "un harceleur sexuel [qu'ils ont] connu dans [leur], en donnant "le nom et les détails". Je vais te faire jouir toute la nuit". Aujourd'hui, elle affirme donc, sur les réseaux sociaux, que l'ancien directeur général de la chaîne de télévision Equidia qui l'attaque en justice "contre toute décence", lui réclame la somme de 50.000 € de dommages et intérêts pour diffamation ainsi que 10.000 € de frais d'avocat.

Foot: Vitali Moutko prend du recul et va saisir le TAS
Il entend contester sa suspension à vie des Jeux par les instances olympiques en raison du scandale de dopage institutionnalisé .

"Eric Brion, que je nomme comme l'auteur des propos dégradants dont j'ai fait l'objet, a reconnu les avoir tenus et s'est excusé publiquement", poursuit Sandra Muller. Suite à son message, des centaines de milliers de messages avaient été diffusés sur les réseaux sociaux: des témoignages de harcèlement sexuel, d'agression sexuelle, voire de viols, qui ne concernaient plus le seul domaine professionnel.

Eglise. La quête par carte bancaire expérimentée dimanche
Depuis 2016, il est possible de faire un don via l'application " La Quête " mais cette fois-ci le paiement se fait directement. Ils pourront désormais payer sans-contact avec leur carte pendant la traditionnelle quête lors des messes dominicales.

Dans sa tribune publiée dans Le Monde, Eric Brion avait écrit: "J'ai effectivement tenu des propos déplacés envers Sandra Muller, lors d'un cocktail arrosé très tard dans une soirée, mais à une seule reprise". Je lui ai dit, lourdement. "Je lui réitère ici mes excuses", avait-il écrit, avant d'évoquer un "amalgame" "entre drague lourde et harcèlement sexuel au boulot".

Donald Trump dévoile ses
Together there is nothing we can't overcome-even a very biased media. Le président des Etats-Unis a tenu parole. Trump à arrêter "d'attaquer la presse".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL