Trump couperait des millions de dollars dans l'aide aux réfugiés palestiniens

Dominique Dufresne
Janvier 17, 2018

Les Etats-Unis vont geler plus de la moitié de leurs versements prévus à l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, soit environ 65 millions de dollars.

" Il faut revoir en profondeur la manière dont l'UNRWA fonctionne et son financement ", a estimé ce responsable, demandant à d'autres pays de contribuer davantage. Washington entend réévaluer l'action de l'UNRWA, qui vient notamment en aide à une grande partie de la population de la bande de Gaza.

Assassinat du député Merdas: la justice a rendu son verdict
De son côté, Hicham Mouchtari, plus courageux que jamais, a longuement insulté sa sœur et son neveu. La peine de mort avait été requise par le ministère public.

Quelques jours seulement après que le président américain a regretté que l'Autorité palestinienne refuse de venir à la table des négociations, Washington a gelé 65 millions de dollars d'aide destinés aux réfugiés palestiniens. "Cela ne vise pas à punir qui que ce soit", a assuré Heather Nauert, porte-parole du département d'Etat lors d'une conférence de presse, précisant que les fonds étaient bloqués "pour examen futur". "Nous voudrions que des réformes soient faites".

Priver l'UNRWA de ce montant " aura des conséquences dévastatrices pour les réfugiés palestiniens vulnérables au Moyen-Orient", a prévenu le secrétaire général de l'organisation Norwegian Refugee Council, Jan Egeland, dans un communiqué. Jérusalem sera toujours la capitale de la Palestine.

Ligue 1 : l'OM assure contre Strasbourg, Bordeaux rechute face à Caen
Payet double la mise à la 87e minute de jeu pour confirmer le succès des Olympiens. Strasbourg a montré un beau visage sans convertir deux occasions.

L'administration pourrait annoncer sa décision dès mardi, ont indiqué les officiels américains. "Il est temps de mettre fin à cette absurdité", a-t-il plaidé.

Des poissons potentiellement mortels vendus dans un magasin japonais — Fugu
Le fugu peut contenir de la tétrodotoxine, un poison analgésique plus puissant que le cyanure dont il n'existe pas d'antidotes. En 2011, le journal Le Monde , rapportait ainsi que chaque année plusieurs personnes décèdent au Japon après en avoir mangé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL