Le gouvernement lance une mission sur les cryptomonnaies

Elisee Touchard
Janvier 16, 2018

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé ce lundi matin lors de voeux à la presse qu'il créait une mission sur les cryptommonnaies. Dénonçant "les risques de spéculation et les possibles détournements financiers" liés à la célèbre cryptomonnaie, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire entend la réglementer, comme il l'a confié à l'occasion de la cérémonie des vœux aux acteurs économiques à Bercy, le 15 janvier.

La mission sera chargée de "proposer des orientations sur l'évolution de la réglementation " à Bercy avec deux objectifs: "mieux en maîtriser le développement et empêcher leur utilisation à des fins d'évasion fiscale, de blanchiment ou de financement d'activités criminelles ou de terrorisme ".

Final Fantasy XV Royal Edition : le jeu avec DLC et nouveautés
Notez que si vous possédez déjà le jeu, tout ce contenu sera disponible à part, au prix de 19.99 dollars. Moralité, un peu plus chaque jour, il devient inutile d'acheter les jeux en day one...

Il reste à savoir quelles conclusions le rapport de Jean-Pierre Landau dira.

Jean Pierre Landau a enchaîné de nombreux postes à responsabilité au sein de hautes instances financières: il est ainsi passé par le FMI, la Banque de France, ou encore la direction des relations économiques extérieures. De 2006 à 2011, il a été sous-gouverneur de la Banque de France, membre du conseil d'administration de la Banque des règlements internationaux (BRI) et membre du Forum de stabilité financière. Landau est également l'auteur d'une tribune de 2014 dans le Financial Times, comparant l'engouement pour le bitcoin à celui pour les tulipes au 17e siècle.

"Pentagon Papers": Steven Spielberg, Tom Hanks et Meryl Streep soutiennent RSF
L'affaire Weinstein a provoqué une onde de choc sur le tout Hollywood, libérant la parole des femmes grâce au hashtag "Metoo". Il s'assurait que les personnes qui comptaient pour lui ne savaient pas ce qu'il faisait.

Gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau est sur la même ligne.

"Il ne doit pas y avoir d'ambiguïté: le bitcoin n'est en rien une monnaie‎, ou même une crypto-monnaie".

Officiel - Sirotkin décroche le baquet Williams
Le Russe a donc été préféré à Robert Kubica pour la seconde place de titulaire. Le suspense aura traîné durant de longues semaines.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL