Zones blanches. Les opérateurs veulent les éliminer sous trois ans

Elisee Touchard
Janvier 14, 2018

C'est la promesse de Julien Denormandie, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, dans une interview accordée au Journal du Dimanche.

"Plus de zones blanches où des Français vivent sans avoir accès à une téléphonie de qualité" d'ici trois ans? "Nous allons faire en trois ans ce que nous avons fait jusqu'ici en 15 ans pour déployer la téléphonie mobile!".

Salut les Terriens : Laurent Baffie offre un étrange cadeau à Marlène Schiappa !
Marlène Schiappa n'est pas repartie de Salut les terriens les mains vides. Closer.fr vous propose de revoir cet extrait.

Et pour améliorer la couverture mobile, les opérateurs devront installer 5000 antennes supplémentaires, autour des grands axes de transport, notamment les lignes ferrovières. "Pas un centime d'argent budgétaire!".

Cet accord prévoit également un "déploiement massif de la 4G" afin que "d'ici à 2020, plus de 10.000 communes qui sont aujourd'hui en 2G ou 3G passeront à la 4G", ainsi que "des obligations de bonne couverture à l'intérieur de certains bâtiments".

Des centaines de plaintes déposées contre Lactalis — Lait contaminé
Les salmonelloses sont des intoxications alimentaires allant de la gastroentérite bénigne à des infections plus graves. Elles sont potentiellement plus dangereuses pour les jeunes enfants, les personnes âgées ou affaiblies.

Plutôt que de mettre aux enchères le renouvellement à venir de ces fréquences, le gouvernement a donc opté pour un renouvellement en contrepartie d'une accélération massive des déploiements d'infrastructures, souligne Julien Denormandie. Les efforts des opérateurs "n'avaient pas été suffisants en montant et en rythme de déploiement dans les zones peu peuplées" reconnait le Secrétaire d'Etat.

Pour la fin des zones blanches, Orange, Free, Bouygues Telecom et Altice SFR s'engagent dans un plan de 3 Mds €.

Contamination aux Salmonelles : Lactalis s'excuse, la grande distribution s'engage
Parmi eux 18 ont été hospitalisés, "tous sont sortis de l'hôpital" et tous vont "bien", d'après Santé publique France. Le groupe a indiqué qu'il communiquerait sur les causes de la contamination "dès qu'elles seront établies ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL