Macron défend le "nécessaire respect" de l'accord nucléaire — Iran

Dominique Dufresne
Janvier 14, 2018

Le président américain a annoncé vendredi qu'il donnait une "dernière chance" à l'accord en confirmant, pour la dernière fois selon lui, la suspension des sanctions économiques dont bénéficie l'Iran en contrepartie de son renoncement à toute activité d'enrichissement d'uranium à des fins militaires.

Pokémon Go to lose support for older iPhones
This comes just a few days after beta 4 hit airwaves and a day after beta 5 of iOS 11.2.5 was released. Both developers and public beta testers can expect this build this week.

Téhéran a rejeté toute modification de cet accord historique, et a le soutien de tous les partenaires du texte -Grande-Bretagne, Chine, France, Allemagne, Russie et Union européenne- à l'exception des Etats-Unis. Dans un communiqué relayé par Le Figaro, les autorités israéliennes ont d'ailleurs réitéré qu'il "serait sage pour quiconque souhaitant conserver l'accord nucléaire de revoir".

Kim Jong-un a "gagné cette partie", selon Vladimir Poutine
Après plus de deux ans d'interruption, les deux Corées ont repris mardi leur dialogue officiel. Selon le Président russe, Kim Jong-un est désormais intéressé à "calmer la situation".

Cette semaine, Emmanuel Macron avait souligné lors d'un entretien téléphonique avec Donald Trump "l'importance" du "respect par l'ensemble de ses signataires" de l'accord nucléaire avec l'Iran.

Le salon de l'Enseignement supérieur jusqu'à samedi à Montpellier — L'orientation en question
A compter du 22 janvier les élèves pourront formuler 10 choix pour leur poursuite d'études post-bac. Le Salon de l'étudiant et du lycéenÉvidemment le calendrier n'a rien de fortuit.

Israël, soutenant que "les propos de Trump devaient être pris au sérieux", a demandé à la France de revoir l'accord.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL