Frédéric Beigbeder a pensé à une attaque terroriste — Braquage au Ritz

Elisa Mosse
Janvier 14, 2018

Frédéric Beigbeder a assisté au braquage de l'hôtel de luxe Ritz à Paris mercredi 10 janvier. Il a livré son témoignage au "Figaro". Il est 18 heures mercredi.

"Juste après, trois types cagoulés ont fait à leur tour irruption dans le bar". "Soudain, un serveur est arrivé en courant et en criant: "Partez tous, partez tous!". Une fois remonté au bar, Frédéric Beigbeder ne quitte pas l'établissement sous le choc. "Ces quelques mots, qui se voulaient, jimagine, rassurants, ont déclenché un vent de panique", relate lécrivain.

Jardim : "Lemar ? Monaco ne peut pas refuser certaines offres"
On peut dire non aujourd'hui et avoir demain une offre à laquelle on ne peut pas dire non. Trois clubs anglais sont notamment sur le coup.

"J'ai pensé à une attaque terroriste, car nous étions le lendemain du jour anniversaire de la mort des frères Kouachi", les auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo en janvier 2015.

Lauteur de "99 francs", accompagné de son attachée de presse, trouve alors refuge dans les toilettes de lhôtel. "Au bout d'une dizaine de minutes, je commençais à blaguer à voix très basse pour détendre l'atmosphère quand nous avons entendu à l'étage des coups de feu en rafale", se rappelle le romancier et réalisateur, évoquant une fusillade qui lui "semblait interminable". "J'ai aussitôt pensé à un attentat du type Bataclan". On essayait de savoir ce qu'il se passait, mais on essayait de ne pas respirer trop fort, parce que tout le monde pensait que c'était une attaque terroriste. L'attachée de presse de Frédéric Beigbeder reçoit un SMS d'un ami journaliste qui lui confirme que c'est un braquage. " Car à ce moment-là, personne ne savait vraiment ce qui était en train de se passer". "Je suis sorti en chaussettes pour ne pas faire de bruit et j'ai croisé un homme avec un blouson ciglé 'police' dans le dos qui m'a dit que tout était fini", se remémore-t-il même. "Je me suis dit que la meilleure chose à faire était alors de remonter finir nos verres au bar Hemingway".

Une mauvaise journée pour Arsène Wenger et ses boys — FA Cup
Nottingham Forest a ouvert la marque par Eric Lichaj (20e), trois minutes avant l'égalisation pour Arsenal de Per Mertesacker. Welbeck et Walcott avaient par contre été titularisés.

La totalité du butin du spectaculaire braquage a été retrouvée jeudi, au lendemain de linterpellation de trois malfaiteurs restés bloqués dans le palace tandis que deux de leurs complices étaient toujours activement recherchés.

Ski Alexis Pinturault et Adrien Théaux défient Reichelt et Hirscher à Wengen
C'est la première victoire en Coupe du monde pour Victor Muffat-Jeandet, qui a laissé exploser sa joie sur le bas de la piste. Le Français de 26 ans préfère donc se concentrer sur l'échéance olympique plutôt que sur la saison actuelle de ski alpin.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL