Dominique Bussereau quitte le parti — Les Républicains

Dominique Dufresne
Janvier 14, 2018

Le ton est donné.

Des images du tanker iranien en feu depuis six jours — Vidéo
L'Iran, qui a dénoncé le manque de coopération de la Chine, réclame des hélicoptères et des avions pour venir à bout du brasier. Les opérations anti-incendie se poursuivent et deux navires ont passé la journée à asperger le tanker de mousse.

"J'ai décidé de prendre de la distance avec la politique partisane", explique-t-il, regrettant que, "après le séisme de 2017, les partis continuent à faire comme si rien ne s'était passé". Dominique Bussereau est président du Conseil départemental de la Charente-Maritime et président de l'Assemblée des départements de France.

Mercato OL: Un attaquant français dès cet hiver ?
Sous les ordres de Thierry Laurey, il a disputé 14 matchs de Ligue 1 jusqu'ici, pour trois buts et deux passes décisives. Le jeune attaquant français Martin Terrier serait fortement convoité par l'Olympique Lyonnais selon Canal +.

"Dominique Bussereau entend, chez certains ténors LR, comme Guillaume Peltier [Vice Président LR], "des appels au nationalisme et à se refermer sur nous-mêmes", allant même jusqu'à affirmer que, malgré son engagement pour la construction européenne, ".la rupture est déjà faite à LR: "il n'y a plus de volonté d'être ardemment européen".

Chay Genoway makes Canada's Olympic hockey team
Klinkhammer, now playing in the KHL, was held off the scoresheet in his only game with the Hawks during the 2010-11 season. COC's chief marketing officer says that at previous games in Rio and Sochi, interest was high among non-Canadians.

Dans cet entretetien, il affirme ne pas accepter "les propos tenus par certains porte-parole des Républicains". Dominique Bussureau, fondateur de l'UMP, ancien ministre des Transports de Sarkozy, annonce dans le JDD du jour qu'il se met "en congé" de LR et qu'il "ne renouveller [a] pas [sa] carte d'adhérent". Et de faire une petite comparaison historique: "L'UMP, c'était la CDU allemande, un mouvement rassemblant les différentes sensibilités de la droite et du centre". Alors que le parti enregistre une vague de départs depuis la victoire de Laurent Wauquiez à la présidence, au tour d'une autre membre éminent de faire défection ce 14 janvier. "Quand on a construit la maison commune, on n'a pas envie de la déconstruire". Concrètement, ce proche d'Alain Juppé et de Jean-Pierre Raffarin affirme qu'il ne renouvellera pas sa carte d'adhérent. "Je verrai au moment de la campagne des élections européennes, en fonction du choix de ses candidats et des idées qu'ils porteront, si je peux encore voter pour ma famille politique".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL