Dominique Bussereau quitte le parti — Les Républicains

Dominique Dufresne
Janvier 14, 2018

Le ton est donné.

Lait contaminé: "des centaines" de parents portent plainte contre Lactalis
Elles sont potentiellement plus dangereuses pour les jeunes enfants, les personnes âgées ou affaiblies. Besnier, le président de Lactalis , de faire preuve de davantage de transparence ".

"J'ai décidé de prendre de la distance avec la politique partisane", explique-t-il, regrettant que, "après le séisme de 2017, les partis continuent à faire comme si rien ne s'était passé". Dominique Bussereau est président du Conseil départemental de la Charente-Maritime et président de l'Assemblée des départements de France.

Pokémon Go to lose support for older iPhones
This comes just a few days after beta 4 hit airwaves and a day after beta 5 of iOS 11.2.5 was released. Both developers and public beta testers can expect this build this week.

"Dominique Bussereau entend, chez certains ténors LR, comme Guillaume Peltier [Vice Président LR], "des appels au nationalisme et à se refermer sur nous-mêmes", allant même jusqu'à affirmer que, malgré son engagement pour la construction européenne, ".la rupture est déjà faite à LR: "il n'y a plus de volonté d'être ardemment européen".

La Réunion et l'île Maurice menacées — Cyclone Berguitta
Il n'y a pas d'alerte en cours à La Réunion , et aucune menace cyclonique n'est envisagée pour les prochaines 72 heures. Berguitta devrait atteindre le stade de cyclone tropical intense dans la semaine.

Dans cet entretetien, il affirme ne pas accepter "les propos tenus par certains porte-parole des Républicains". Dominique Bussureau, fondateur de l'UMP, ancien ministre des Transports de Sarkozy, annonce dans le JDD du jour qu'il se met "en congé" de LR et qu'il "ne renouveller [a] pas [sa] carte d'adhérent". Et de faire une petite comparaison historique: "L'UMP, c'était la CDU allemande, un mouvement rassemblant les différentes sensibilités de la droite et du centre". Alors que le parti enregistre une vague de départs depuis la victoire de Laurent Wauquiez à la présidence, au tour d'une autre membre éminent de faire défection ce 14 janvier. "Quand on a construit la maison commune, on n'a pas envie de la déconstruire". Concrètement, ce proche d'Alain Juppé et de Jean-Pierre Raffarin affirme qu'il ne renouvellera pas sa carte d'adhérent. "Je verrai au moment de la campagne des élections européennes, en fonction du choix de ses candidats et des idées qu'ils porteront, si je peux encore voter pour ma famille politique".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL