Un nonagénaire tue une pensionnaire d'Ehpad à coups de canne — Deux-Sèvres

Dominique Dufresne
Janvier 13, 2018

Dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 janvier 2018, vers minuit, le résident d'un EHPAD situé à Celles-sur-Belle (Deux-Sèvres) aurait été pris d'un coup de démence. Une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances précises de ce drame. Le personnel de l'établissement l'a découverte alors que l'homme s'en prenait à une seconde femme, la frappant avec sa canne, vers 1h30. Le nonagénaire n'était jusqu'alors pas connu pour être violent, a souligné la direction de l'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Celles-sur-Belle. Une équipe médicale, composée d'une aide-soignante, de deux agents sociaux d'une infirmière d'astreinte et d'un directeur d'astreinte, était également présente.

Trump annonce la vente d'avions qui n'existent que dans Call of Duty
Avant de continuer: "Nous en livrerons 52 au total, dont certains sont déjà arrivés avec un peu d'avance sur le calendrier". Il s'est en effet félicité de la vente de plusieurs avions à la Norvège, notamment des avions de chasse F-52.

Il évoque un "accident" et "un moment de démence" de la part de l'auteur des faits. Il n'aurait pas d'antécédent de violences.

USA : Baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole
Le consensus table sur un recul de 3.75 M de barils de brut et une hausse de 2.25 M de barils de produits distillés cette semaine. La lutte acharnée pour les parts de marché aura alors raison des protagonistes de la politique de gel de la production.

Le parquet de Niort s'est dessaisi au profit de celui de Poitiers qui a ouvert une information judiciaire pour "homicide volontaire et tentative d'homicide volontaire sur personnes vulnérables". Les experts et la justice devront déterminer si un trouble psychique ou neuropsychique a "aboli" ou simplement "altéré" son discernement ou le contrôle de ses actes.

Charlie Hebdo : Hollande et Cazeneuve n'ont pas été invités aux commémorations
Le Parisien-Aujourd'hui-en-France rapporte ce vendredi que les deux hommes ont été irrités de ne pas y avoir été associés. Selon la note d'information envoyée le 5 janvier aux médias, les hommages étaient organisés par la mairie.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL