Pour l'ONU, les élections sont le fondement de la stabilité en Libye

Dominique Dufresne
Janvier 13, 2018

" L'objectif est (.) de mettre fin à cette phase de transition à travers un processus pacifique et incluant toutes les parties avec la mise en place d'un gouvernement qui sera l'aboutissement de la volonté du peuple libyen", a-t-il déclaré.

Jeffrey Feltman était porteur d'un message du secrétaire général de l'ONU, António Guterres qui a exprimé sa considération pour les avancées de la Tunisie sur la voie de la démocratie et le soutien des Nations Unies pour surmonter toutes les difficultés pouvant surgir. Y ont pris part notamment, le ministre Jhinaoui, Ghassan Salamé, représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye et chef de l'UNSMIL et Diego Zorrilla Coordonnateur Résident du Système des Nations unies en Tunisie.

Pas d'offre de rachat pour Alitalia — Air France-KLM
Sept investisseurs ont participé à l'appel d'offres pour la reprise d'Alitalia , notamment easyJet et Lufthansa. Postérieurement à la clôture de cette procédure, le fonds Cerberus a également manifesté son intérêt.

Le secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, est arrivé à Tripoli mercredi, après une visite éclair en Tunisie, pour tenir une série de réunions avec les responsables libyens sur le processus politique et le plan des Nations unies en Libye. Les Nations unies contribueront " à réunir les conditions politiques, sécuritaires, techniques et législatives " pour organiser ces élections, a-t-il précisé.

Fin décembre, le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'est libyen, a indiqué qu'il appuyait la tenue d'élections en Libye en 2018, comme le souhaite l'ONU, mais tout en menaçant implicitement de prendre le pouvoir si ce processus politique n'aboutit pas. Depuis lors, elle est confrontée à une insécurité persistante.

Elise Mertens en finale du tournoi d'Hobart, pour prolonger son titre
Les précipitations ont retardé le début de la rencontre puis ont entraîné une première interruption à 3-1 en faveur de la Belge. Notre compatriote, 22 ans, compte désormais deux titres en simple, tous deux conquis à Hobart, et quatre en double.

Appuyés par un Parlement élu en 2014 et basé dans l'est du pays, le maréchal Haftar et le gouvernement parallèle de l'est libyen n'ont jamais reconnu la légitimité du gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, issu de l'accord de 2015.

Son économie, qui repose essentiellement sur le pétrole, est en ruine.

Foot : des Saoudiennes autorisées dans les stades pour la première fois
Le prince héritier Mohamed ben Salman, qui est âgé de 32 ans, est considéré comme la cheville ouvrière de ce changement. Les femmes du royaume ultra-conservateur sont désormais autorisées à assister à des événements sportifs.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL