Pakistan: L'ambassadeur américain convoqué après le tweet de Donald Trump

Dominique Dufresne
Janvier 13, 2018

Et Pour cause, un tweet publié récemment par le président américain, Donald Trump sur son compte Twitter, a déclenché la crise avec Islamabad. Cela ne peut pas être "banalisé avec si peu de pitié en ne parlant que de valeur monétaire", peut-on lire dans un communiqué des services du Premier ministre, qui font part de la "profonde déception" des autorités après de "récentes déclarations complètement incompréhensibles du leadership américain, qui manifestement contredisent les faits". "Le Pakistan n'a jamais contribué ou participé à la lutte contre le terrorisme", a déclaré le général Dawlat Waziri, porte-parole du ministère afghan de la Défense. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, n'a pas directement commenté les propos du président américain mais a rendu hommage à Islamabad.

Le président américain affirme que le Pakistan continue d'"abriter" les terroristes contre lesquels les États-Unis luttent en Afghanistan, alors que l'Amérique a versé "33 milliards de dollars d'aide au Pakistan" ces quinze dernières années. Ils abritent les terroristes que nous avons chassés d'Afghanistan. "C'est fini! ", a-t-il poursuivi. Mais les États-Unis, tout comme l'Afghanistan, accusent le Pakistan de soutenir les talibans actifs dans ce pays voisin.

Une nomination à la direction des ventes et marketing — PSA
PSA annonce la nomination d'Albéric Chopelin , en tant que Senior Vice President, Directeur Ventes & Marketing du groupe. En 2017, Vauxhall et Opel ont vendu 202 000 voitures et 29 000 utilitaires légers en Angleterre et en Irlande .

L'année 2018 démarre mal pour les relations américano-pakistanaises. À ces accusations, Islamabad répond qu'il a lancé plusieurs opérations militaires contre les réseaux d'insurgés et que 17.000 Pakistanais sont morts depuis 2001 en combattant les islamistes radicaux ou dans des attentats.

En effet, le gouvernement américain a suspendu en août dernier le versement d'une aide de 255 millions de dollars (212 millions d'euros) au Pakistan.

CAN 2019: La CAF inspecte l'état de préparation du Cameroun
La déclaration a été faite en prélude à la visite d'inspection de la Confédération africaine de football (CAF) au Cameroun. Aussi, les neuf membres de l'équipe d'inspection ont visité le siège du Comité d'organisation local (COCAN) de la CAN 2019.

Contrairement à ses prédécesseurs, Donald Trump n'est pas homme à cacher ses sentiments et ses idées derrière des politesses diplomatiques. En décembre, Donald Trump avait déjà menacé de ne plus aider le Pakistan. "Il faut qu'ils nous aident". "Mais il n'y a aucune possibilité de réaction dure", comme " une coupure totale des aides", a de son côté estimé l'expert pakistanais Hassan Askari. Il a aussi menacé de couper cette aide américaine. La polémique n'a pour l'instant occasionné que de petites manifestations anti-Trump de groupes islamistes à Karachi et Lahore, les deux plus grosses villes pakistanaises.

Elise Mertens en finale du tournoi d'Hobart, pour prolonger son titre
Les précipitations ont retardé le début de la rencontre puis ont entraîné une première interruption à 3-1 en faveur de la Belge. Notre compatriote, 22 ans, compte désormais deux titres en simple, tous deux conquis à Hobart, et quatre en double.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL