Muffat-Jeandet signe sa 1re victoire au combiné

Margot Aubert
Janvier 13, 2018

Après une épreuve de descente mitigée (27eme place), Victor Muffat-Jeandet a relevé la tête lors du slalom et remporte le combiné, après que Vincent Kriechmayr, vainqueur de la descente, a enfourché.

Victor Muffat-Jeandet, surnommé "Super Totor", a signé vendredi son premier succès en Coupe du monde, dans une discipline qui sourit souvent aux Français.

General Motors prépare une auto sans volant ni pédales
Le véhicule n'aura ni conducteur, ni volant, ni pédales ou contrôles manuels. Il est élaboré sur la base de sa voiture électrique Chevrolet Bolt .

Il s'agit sans conteste de son meilleur résultat en carrière, puisque jusque-là, sa meilleure performance était une deuxième place, également en Coupe du Monde et également en combine, en janvier 2016.

Avec 140 points, Fill devance le Norvégien Kjetil Jansrud (110) et le Français Victor Muffat-Jeandet (105) qui s'est imposé vendredi. Troisième de l'épreuve du jour, Peter Fill décroche, lui, le petit globe de la spécialité. Son compatriote Jeffrey Read n'a pu compléter la descente.

Apple rachète Buddybuild, un service canadien lié au développement d'applications
En revanche, Apple et Buddybuild n'ont pas encore dévoilé de calendrier précis sur quand débuteront leurs premiers travaux. BuddyBuild édite des outils pour faciliter la construction, les tests et les déploiements d'applications iOS.

Muffat-Jeandet, loin cette saison de son meilleur niveau, est revenu en forme à moins d'un mois des jeux Olympiques de Pyeongchang (9-25 février). Dimanche dernier, il avait signé le meilleur temps de la 2e manche du slalom d'Adelboden, en Suisse, qu'il a terminé au 11e rang et qui a été remporté par le skieur autrichien Marcel Hirscher. Son format plus dynamique, et plus agréable pour la télévision, la rend plus attrayante pour la Fédération internationale de ski.

Ronaldo envoie un scud à Neymar sur son départ du Barça — PSG
Le double champion du monde avait quitté le Barça après une seule saison et 47 buts en 49 matchs. Pour l'ancienne gloire de la Seleçao, Neymar " a fait un pas en arrière en signant à Paris ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL