Les deux Corées conviennent " d'abaisser la tension militaire actuelle "

Elisee Touchard
Janvier 13, 2018

Le 15 juin 2000, un sommet est organisé entre les deux Corées: Kim Dae-jung, président de la République de Corée (du Sud), est reçu à Pyongyang par Kim Jong-il, le leader de la République populaire démocratique de Corée (du Nord). Les deux parties avaient exprimé leur souhait d'évoquer des thèmes au-delà de l'olympisme.

Depuis la fin de la guerre de Corée (1950-53), les deux Etats rivaux sont séparées par la Zone démilitarisée (DMZ), en fait l'une des frontières les plus fortement armées du monde.

Selon Yonhap, la Corée du Sud a ainsi demandé au Comité international olympique (CIO) et à la Fédération internationale de hockey la permission d'élargir l'effectif pour y intégrer des Nord-Coréennes.

Selon la même source, le président Moon a informé le chef de l'exécutif US des résultats des pourparlers, tenus le 9 janvier, entre la Corée du Nord et la Corée du Sud et l'a remercié pour "son leadership influent qui a contribué à rendre possibles ces discussions".

Aide financière aux Palestiniens : les États-Unis en tête
Trump a menacé mardi soir de couper l'aide financière des États-Unis aux Palestiniens, quelques semaines après avoir reconnu El-Qods occupée comme capitale d'Israël , provoquant un flux de dénonciation international.

" La Corée du Nord a dit qu'elle était déterminée à faire des discussions de ce jour (...) une nouvelle opportunité", a noté Chun Hae-sung.

D'après l'accord, la RPDC enverra sa délégation du Comité national olympique, des athlètes, des supporters, des équipes artistiques, des représentants de la presse et des équipes de démonstration de taekwondo, art martial traditionnel des deux pays. Les Etats-Unis et la Corée du Sud avaient accepté dès le début de l'année de reporter leurs manœuvres militaires conjointes jusqu'à l'après-JO dans le but d'apaiser les tensions.

"La dénucléarisation de la péninsule coréenne sur laquelle les deux Corées s'étaient mis d'accord (par le passé) est notre position de base qui ne sera jamais abandonnée", a-t-il dit lors d'une allocution pour le Nouvel An.

Elle a réuni la Corée du Nord, la Corée du Sud, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie.

Guedes: et maintenant, le Real Madrid
En effet, d'après les quotidiens espagnols AS et Diario Gol , la direction du Real Madrid pisterait Gonçalo Guedes . Le journal évoque aussi une possible vente à Valence avec une clause de rachat.

Mais Donald Trump a d'emblée précisé qu'il ne pourrait entamer un tel dialogue avec Pyongyang sans une condition préalable: l'arrêt des essais nucléaires. C'est la première fois depuis juin 2004 que le Sud utilise les haut-parleurs comme arme psychologique contre la Corée du Nord.

De plus, cette amitié d'outre-Pacifique peut devenir lourde à porter, quand on rate, ou risque de rater pas mal de bonnes choses (diplomatiques, économiques et historiques) en faisant un peu " la paix " avec tous ses voisins proches. Pyongyang n'est pas prêt à abandonner ses programmes alors que les États-Unis ne peuvent accepter cette réalité. Séoul accuse Pyongyang, qui nie. Pyongyang dément toute implication. Une série de sanctions internationales s'ensuit. Le 1er janvier, pour son message du Nouvel An, il a certes indiqué que son pays allait "produire en masse des têtes nucléaires et des missiles". "L'année 2018 sera une année significative pour le Nord comme pour le Sud, le Nord célébrant le 70e anniversaire de sa naissance et le Sud accueillant les Jeux Olympiques d'hiver".

Les envoyés ont discuté de la participation de la Corée du Nord aux Jeux olympiques (JO) de Pyeongchang, qui commencent le 9 février, ouvrant un espoir d'apaisement après des mois de vives tensions.

Assassin's Creed Rogue Remastered confirmé
Evidemment les effets visuels et les textures vont également bénéficier d'améliorations. Les développeurs promettent du 1080p et la compatibilité 4K sur PS4 Pro et Xbox One X .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL