Jean Noel Abehi condamné à 10 ans de prison — Côte d'Ivoire

Margot Aubert
Janvier 13, 2018

Le commandant Jean Noël Abéhi et trois de ses co-accusés étaient poursuivis par la Cour d'assises pour " complot contre l'autorité de l'Etat, constitution de bandes armées, vol et tentative de vol d'armes et de munitions, attentat à la sûreté de l'État, tentative de déstabilisation d'un régime constitutionnel " et condamnés à la même peine.

La cour a à la majorité déclaré, Gnamien Oppa Pierre, Adohi Otopka Samson Leventhon, Talo Patrick Hervé, Bléka Oblé Claude, Béhé Dedjognon Toussaint, Tah Bi Tié Modeste, Agnes Meledje Fred, Depié Gnoléba, non coupables des faits de complot contre l'autorité de l'Etat et de tentative d'attentat contre l'autorité de l'Etat. Alors que le parquet général avait requis la prison à vie à l'encontre des douze prévenus, la Cour a plutôt prononcé la relaxe pure et simple pour huit d'entre eux, tous des civils.

Décès de France Gall : deux jours de recueillement public
La famille avait souhaité que les obsèques se déroulent dans la plus stricte intimité . Il porte un bouquet de fleurs, qu'il va déposer en hommage à France Gall .

Dans un enregistrement projeté lundi à l'audience de la cour d'assises, on voit clairement le commandant Abéhi, en tenue militaire, béret rouge sur la tête, dire: "Je me déclare à l'instant chef de l'exécutif" et "je dissous les institutions" du pays.

L'ex patron du Groupement de l'escadron blindé de la Gendarmerie nationale (GEB), le commandant Jean-Noël Abéhi ne sortira pas de si tôt de prison.

Pour l'ONU, les élections sont le fondement de la stabilité en Libye
Son économie, qui repose essentiellement sur le pétrole, est en ruine. Depuis lors, elle est confrontée à une insécurité persistante.

Ils sont accusés d'avoir voulu renverser le pouvoir en tentant d'attaquer le plus grand camp de gendarmerie du pays le 23 décembre 2012.

En répression, il les a condamnés à 10 ans chacun.

Pas d'offre de rachat pour Alitalia — Air France-KLM
Sept investisseurs ont participé à l'appel d'offres pour la reprise d'Alitalia , notamment easyJet et Lufthansa. Postérieurement à la clôture de cette procédure, le fonds Cerberus a également manifesté son intérêt.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL