Attentat Copernic: non-lieu en faveur du suspect Hassan Diab

Dominique Dufresne
Janvier 13, 2018

Le seul et unique suspect de l'enquête sur l'attentat devant la synagogue de la rue Copernic (XVIe arrondissement) à Paris en octobre 1980, Hassan Diab, a bénéficié d'un non-lieu, à l'issue de l'instruction, a appris France Inter de source proche du dossier, vendredi 12 janvier. Il a donné au juge d'instruction les noms de deux femmes ayant révisé les épreuves avec lui qui ont corroboré sa version.

Tottenham Reportedly Withdraw from Malcom Race — Arsenal Transfer News
Sanchez has scored seven goals in 19 games for Arsenal so far this season - not an easy feat for a side lacking in confidence . Liverpool want to bring Mahrez to Anfield as a replacement for Philippe Coutinho, who signed for Barcelona in a £142m deal.

Depuis plusieurs mois, son cas est au cœur d'une bataille judiciaire entre le parquet et les juges. Mais à chaque fois le ministère public avait fait appel et la cour d'appel avait décidé de prolonger sa détention.

Le plein de portages sur Switch — Nintendo Direct Mini
La version PC affichera une résolution 4K native tandis que les versions PS4 Pro et XBox One devront passer par l'upscale. On enchaîne avec l'annonce de deux DLC pour Pokkén Tournament DX , le jeu de combat qui met en scène les fameux Pokémon .

Dans la foulée, le parquet, qui avait requis le renvoi de ce dernier devant les assises, a annoncé qu'il faisait appel de l'ordonnance des juges. Il s'appuyait notamment sur des notes des renseignements, des expertises graphologiques et la ressemblance de Diab avec des portraits-robots réalisés à l'époque, estimant que les "éléments à charge et à décharge" devaient être débattus lors d'un procès. Il sont "très riches (mais) fourmillent de contradictions et d'inexactitudes", observent-ils.

Manchester City sort les muscles et se promène
Blessé lors de la dernière journée de Premier League , Gabirel Jesus sera éloigné des terrains au moins un mois et demi. Hélas pour les Londoniens, Milivojevic le tirait très mal, en plein milieu, et Ederson repoussait de la jambe.

Près de quarante ans après les faits, les magistrats ont prononcé un non-lieu en faveur d'Hassan Diab, qui a passé plus de trois ans en détention provisoire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL