Charlie Hebdo : Hollande et Cazeneuve n'ont pas été invités aux commémorations

Dominique Dufresne
Janvier 12, 2018

Pourtant, François Hollande et Bernard Cazeneuve n'ont pas boycotté les cérémonies de commémoration, qui se tenaient dimanche 7 janvier, en présence d'Emmanuel et Brigitte Macron. "François Hollande n'a pas été invité et il l'a bien relevé", indique aigrement l'entourage de l'ancien locataire de l'Elysée, précisant toutefois que son agenda n'aurait pas pu lui permettre de s'y rendre.

Le Parisien-Aujourd'hui-en-France rapporte ce vendredi que les deux hommes ont été irrités de ne pas y avoir été associés.

Facebook retrouve ses origines et donne la priorité aux amis
La publicité sur le réseau social ne sera pas affectée par ces modifications, indique John Hegeman, vice-président de Facebook . Cette dépendance a de plus été encouragée par Facebook ces dernières années.

On m'aurait invité, j'y serais allé.

L'ancien président de la République, en exercice au moment de la tuerie perpétrée par les frères Kouachi, n'était pas invité, révèle Le Parisien, à l'instar de Bernard Cazeneuve, qui occupait le poste de ministre de l'Intérieur au moment des faits. Des retrouvailles dans un contexte particulier alors que l'ancien chef de l'Etat reprochait au même moment à son successeur de ne pas bien le considérer en multipliant les attaques contre son bilan et sa manière de présider. Ajoutant: "On ne m'invite pas, je n'y vais pas". C'est comme ça, a-t-il réagi dans Le Parisien. C'est comme ça. Je ne fais pas de commentaire car cela n'en mérite pas. "Je n'oublierai jamais ces heures.", explique celui qui fut également Premier ministre, à la fin du quinquennat précédent. Selon la note d'information envoyée le 5 janvier aux médias, les hommages étaient organisés par la mairie. En effet, si la municipalité était organisatrice de l'événement, le protocole veut que lorsque le président est présent, ce soit l'Elysée qui prenne en charge l'organisation.

Assurance-chômage: le piège du déjà-vu
Si tous les partenaires sociaux sont d'accord sur la nécessité d'arranger la situation, ils ne le sont pas forcément sur les moyens d'y parvenir.

Bernard Cazeneuve est tout aussi agacé.

Serena Williams a connu des semaines mouvementées après un accouchement difficile
Je les veux mais je n'en ai pas besoin. "C'est un sentiment différent pour moi", conclu la grande championne. Mais ce retard dans sa préparation n'a pas altéré son ambition et son envie de revenir au sommet à 36 ans.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL