Samsung attaqué par des ONG — Droits de l'homme

Elisee Touchard
Janvier 11, 2018

L'association Sherpa, qui défend les victimes de crimes économiques, va déposer plainte, jeudi 11 janvier, contre le groupe Samsung pour pratiques commerciales trompeuses, selon les informations de France Inter.

Maëlys : Nordahl Lelandais intéresse les enquêteurs dans deux autres affaire de disparition
Un portrait-robot qui correspond? Si Nordahl Lelandais intéresse la magistrate, c'est qu'il connaît bien la zone. Pour le moment, aucun élément ne permet de relier Nordahl Lelandais à la disparition de Lucas Tronche .

L'association Sherpa a annoncé le dépôt d'une plainte visant la maison mère et la filiale française de Samsung. Les associations Peuples solidaires et Sherpa dénoncent en effet des "violations des droits humains" dans les usines du fabricant basées en Chine. Selon Sherpa, les engagements éthiques du leader mondial des smartphones relèvent de l'affichage, mais ne sont pas respectés. Mais les associations affirment disposer de nouveaux éléments démontrant le recours au travail des enfants, ainsi que des conditions de travail indignes et dangereuses au sein des usines chinoises. L'association a notamment identifié des adolescents de moins de 16 ans sur les chaînes de production et des ouvriers travaillant souvent 12 heures par jour, six jours par semaine. La marque n'hésite en effet pas à communiquer sur son respect des législations locales et affirme vouloir " devenir l'une des entreprises les plus éthiques au monde ". Mais celle-ci avait été classée sans suite. Cette pratique est aujourd'hui illégale en Chine.

Euralis annonce la fermeture de son site de Brive
Les sites industriels du groupe sont en outre en "sous-activité chronique", avec un taux de 50% en moyenne. Au final, 313 postes seraient supprimés, 157 autres créés et 44 reclassements internes seraient envisagés.

Les associations pointent aussi "l'utilisation de benzène et de méthanol dans les usines", qui "aurait causé des maladies incurables chez plusieurs employés".

Chelsea et Arsenal dos à dos
Suppléé après l'heure de jeu par Alexis Sanchez (66e), l'international français n'a plus marqué depuis huit rencontres. Et une fois encore, les deux rivaux londoniens ne sont pas parvenus à se départager dans le derby (0-0).

"Nous demandons à la justice de sanctionner cet écart inacceptable entre ces engagements éthiques et la réalité dans les usines telle que décrite par les ONG de terrain", écrivent les associations plaignantes. "Cette procédure s'inscrit dans notre lutte de longue date contre l'impunité des multinationales", expliquent-elles. La France dispose depuis mars 2017 d'une nouvelle loi sur le devoir de vigilance des multinationales, qui les contraint à "prévenir les atteintes graves envers les droits humains et les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l'environnement", y compris envers leurs fournisseurs.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL