Le travail de nuit augmente le risque de cancers chez les femmes

Olivia Lacan
Janvier 10, 2018

Une autre analyse a particulièrement analysé les risques de développer six types de cancer chez les infirmières de nuit. Elles sont notamment plus sujettes au cancer de la peau (41% de risque supplémentaire), au cancer du sein (32%) et au cancer gastro-intestinal (18%) par rapport aux femmes n'ayant pas effectué de travail de nuit de façon durable. Cette publication consiste en une analyse de 61 études couvrant 114 628 cas de cancer et 3,9 millions de participants en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie. En regroupant et recoupant ainsi les données, les chercheurs ont tenté de déterminer si le travail de nuit pendant plusieurs années pouvait accroître le risque de développer onze types de cancer quand on est une femme. Il s'avère que si elles travaillent de nuit depuis plusieurs années, les femmes ont 19 % de chances de plus que les autres d'avoir un cancer.

Cancer: un risque accru de près de 20 %

. Ensuite, l'étude a montré des risques particuliers concernant certains cancers.

Une tempête hivernale fait au moins 5 morts en Californie — USA
Au moins 13 personnes ont été tuées à Montecito dans le sud de la Californie mardi dans des coulées de boue. Plusieurs maisons de la région ont été arrachées de leurs fondations.

Dans le groupe des infirmières, celles qui travaillaient de nuit avaient un risque nettement plus grand de cancer du sein (58%) ainsi que de cancer gastro-intestinal (35%) et du poumon (28%). D'après les analyses des études, c'est en effet le personnel hospitalier qui a le plus de chances d'être touché par le cancer du sein au bout de plusieurs années de travail de nuit.

Mais cette fréquence accrue pourraient aussi s'expliquer par les connaissances médicales des infirmières et le fait qu'elles se soumettent plus fréquemment à des examens médicaux, relèvent les auteurs.

Donald Trump oublie les paroles de l'hymne américain avant un match — BUZZ DEJEUNER
Une situation inquiétante pour le président américain, qui est soupçonné de ne pas connaître l'hymne national américain. La scène surréaliste se passe à Atlanta, avant le début d'un match universitaire de football américain.

"Les résultats de cette étude suggère la nécessité de programmes de protection de la santé des femmes travaillant de nuit, avec des examens médicaux réguliers", estiment les chercheurs.

Steve Bannon quitte la tête de Breitbart News
Larry Solov, PDG de Breitbart, a ajouté: " Steve est une partie précieuse de notre héritage, et nous serons toujours reconnaissants pour sa contribution et ce qu'il nous a aidé à accomplir.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL