La Fnac et Amazon assignées par l'UFC-Que Choisir — Objets connectés

Elisee Touchard
Janvier 10, 2018

Selon un sondage Opinion Way, les consommateurs se montrent pourtant inquiets, à hauteur de 91%, du caractère sensibles des données de ces objets connectés, données sur la santé, concernant des mineurs, vocales, utilisant l'image des personnes.

L'UFC-Que Choisir a décidé de s'attaquer à Amazon et à la Fnac. En juillet, l'association avait mis en demeure dix sites concernés. Celle-ci attaque ce 9 janvier devant le Tribunal de grande instance de Paris les deux sociétés pour "pratiques commerciales trompeuses".

Un juge américain bloque l'abrogation du programme DACA
Le programme a permis à 690 000 jeunes immigrés en situation illégale de travailler et d'étudier légalement aux Etats-Unis. Un programme mis en place sous Obama .

Clairement, ce sont les fiches produits qui posent problème.

Dans son action, l'association de consommateurs pointe du doigt " une information lacunaire sur les caractéristiques essentielles des objets connectés " et par ailleurs " une présentation des garanties légales inintelligible.

Salmonelles : E.Leclerc a vendu des lots contaminés malgré le rappel
Le PDG de E.Leclerc, Michel-Édouard Leclerc, le 4 octobre 2017, à Paris. À titre personnel, je pensais que tout était nickel. J'ai demandé un état des lieux plus poussé au sein de l'enseigne, et patatras.

Les plates-formes sont invitées à indiquer que les objets connectés ne se réduisent pas à " un simple objet physique mais disposent d'un écosystème technologique complexe. A l'issue de cette procédure, l'association envisage d'en engager d'autres sur le même fondement, selon Mme Masserat.

Robert Marchand, la retraite à 106 ans
Il continuera cependant à pédaler chez lui, sur son vélo d'appartement, pour continuer à assouvir sa passion. Finis, donc, les tours de vélodrome en vue d'un nouveau record.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL