Interdiction de l'enseignement de l'anglais dans les écoles primaires — Iran

Dominique Dufresne
Janvier 10, 2018

Les dirigeants islamiques iraniens ont souvent mis en garde contre les dangers d'une "invasion culturelle" et le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a exprimé son indignation en 2016 à propos de "l'enseignement de la langue anglaise se répandant dans les écoles maternelles".

"L'enseignement de l'anglais dans les écoles primaires publiques et non-publiques du cursus officiel est contraire aux lois et règlements", a déclaré samedi Mehdi Navid-Adham, président du haut conseil de l'éducation, à la télévision iranienne.

Ce complot a été élaboré pendant des mois par les Etats-Unis et Israël, avec des fonds fournis par l'un des riches Etats de la région du Golfe, a-t-il ajouté dans une référence implicite à l'Arabie saoudite, également critiquée par d'autres responsables iraniens ces derniers jours.

Bayonetta 2 : les nouveautés du portage sur Nintendo Switch
Ainsi, les joueurs pourront profiter du mode Tag Climax en local, alors qu'auparavant ce mode était uniquement disponible en ligne.

Cela tient à l'hypothèse que les écoliers acquièrent les fondements de la culture iranienne au cours de l'éducation primaire.

En général, l'enseignement de cette langue en Iran débute au collège lorsque les élèves ont une douzaine d'années. Mais dans certaines écoles primaires, on propose l'enseignement de la langue de Shakespeare. Il avait pointé que celui-ci ouvrait la voie vers l'"invasion culturelle" occidentale.

Rappelons que les autorités iraniennes ont toujours fait part de leur hostilité quant à toute idée d'enseigner les langues occidentales à leurs enfants. "Et ce, dès la crèche ". (...) " Les penseurs occidentaux ont dit à maintes reprises qu'au lieu des conquêtes colonialistes du XIXe siècle, la meilleure méthode qui est également la plus lucrative consiste à l'injection de leur pensée et de leur culture à la jeune génération des pays et de former des élites et des experts qui agiront comme les soldats de l'hégémonie.

Mauvais passe pour GoPro: entre retrait du marché des drones et licenciements
Cette annonce provoquait un effondrement du titre qui perdait 26,61 % à 5,51 dollars à l'ouverture de Wall Street. Elle va toutefois continuer à en assurer le service après-vente pour les clients possédant déjà l'appareil.

Ali Khamenei a défini cette vague de violences qui a touché plusieurs villes du pays comme des "actes odieux", a rapporté la chaîne Press TV.

L'Iran, qui est sous le coups de sanctions occidentales en raison de son programme nucléaire et de son soutien au régime de Damas, veut à tout prix couper les canaux qui pourraient servir de relais aux tentatives de déstabilisation semblables aux printemps arabes.

Le groupe La Poste lance son carnet de santé numérique
L'appli sera disponible gratuitement sur les stores Apple et Google des smartphones et tablettes dès le 9 janvier. Depuis le 13 juin 2016, le groupe peut faire passer l'examen du code de la route dans plusieurs villes de France.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL