Polémique, Sagnol critique le fonctionnement du club — Bordeaux

Margot Aubert
Janvier 9, 2018

"A un moment donné quand tu as besoin d'un rapport de match, d'un truc important, et qu'on te dit "Non, la personne n'est pas là, 35 heures", tu te dis mais on est où?" a déclaré Sagnol qui a également pointé du doigt la mauvaise qualité des installations et notamment les terrains du Haillan.

Signature d'accords pour développer Tianjin — Airbus
La constructeur estime la valeur totale de sa coopération avec l'industrie aéronautique chinoise à près de 600 millions de dollars en 2017.

Sagnol n'a pas été tendre avec Bordeaux.

Rassemblement de policiers le 9 janvier "pour une prise de conscience générale"
Il s'est fait le porte-parole " d'un ras-le-bol et d'une colère", revendiquant avant tout " protection et reconnaissance ". Dimanche, un rassemblement avait déjà eu lieu devant l'hôtel de police de Lille-Sud.

La crise est plus profonde qu'on ne le pense à Bordeaux. Battus par les amateurs de Granville (1-2 ap) dès les 32es de finale de la Coupe de France, les Marine et Blanc, 15es de Ligue 1, sont au fond du trou. Pour mémoire, Sagnol a dirigé le banc de touche des Bordelais de 2014 à 2016.

Les chaussures André rachetées par Spartoo
Patrick Puy, le PDG de Vivarte, avait indiqué qu'il dévoilerait les noms des repreneurs d'André et de Naf Naf cette semaine. Spartoo franchit un nouveau pas dans le commerce physique.

En cause, le trop peu d'investissement de certains salariés selon lui. C'est l'ensemble du club. Moi, il y a un mot que j'entendais souvent, c'est '35 heures'. C'est aussi ça le fonctionnement d'un club. "Le Haillan il n'y a pas pire pour un joueur de foot: des terrains qui sont de mauvaise qualité". J'adore la ville, j'adore la région, mais il pleut beaucoup. Il y a deux ou trois terrains comme ça, ce sont les mêmes. Les joueurs ne peuvent pas y rester, ils vont faire l'entraînement mais après, pendant quatre heures, entre la fin de la première séance et le début de la deuxième, tu fais quoi? "Aujourd'hui, il est dans une situation où c'est difficile, et il aurait besoin d'être plus avec ses joueurs, pour travailler plus". "Moi, je l'ai vécu à Bordeaux". Un club qui, selon lui, n'est pas assez bien structuré et dans lequel Jocelyn Gourvennec n'est vraiment pas aidé. Aujourd'hui, la seule personne qui a défendu Jocelyn, c'est le président (Stéphane Martin), mais ce n'est pas son rôle. Jocelyn a besoin d'un appui technique. Des critiques qui ne tombent pas forcément à pic pour la direction girondine, pour qui l'étau se resserre irrémédiablement. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL