La Cnil inflige une amende de 100.000 euros à Darty

Elisee Touchard
Janvier 9, 2018

Cent mille euros. C'est la sanction que la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) a infligé, mardi 9 janvier, à Darty, " pour ne pas avoir suffisamment sécurisé les données de clients ".

Selon la Cnil, c'est un prestataire commercialisant un logiciel de service après-vente qui est à l'origine de la faille. Il avertit la CNIL, qui procède à un contrôle en ligne le 2 mars. Le soir même du second contrôle, la société l'informait des mesures prises pour remédier à cet incident.

PSA va supprimer 2200 emplois: 1300 ruptures conventionnelles collectives prévues
Elle s'est, en outre, inquiétée d'une augmentation de la prime de départ pour les salariés de région parisienne, redoutant une " fermeture à terme " du site de Saint-Ouen.

Magnanime, la Commission note quand même dans son communiqué la "bonne coopération " de Darty et salue notamment son initiative de lancer un audit sur ses systèmes suite à ses remarques.

La Cnil dit avoir constaté que l'identifiant du dossier était contenu dans l'URL: http://darty.epticahosting.com/selfdarty/requests.do?id=XXX.

Une quarantaine de chalets "impactés" — Avalanche aux Houches
Une avalanche importante s'est produite il y a environ une heure dans le secteur de la route du Pont aux Houches (Haute-Savoie). C'est la première fois, depuis que ce système a été mis en place en 2001, que l'alerte maximale est déclenchée.

Les données des personnes ayant fait appel, par Internet, au service après-vente de Darty étaient librement accessibles.

De fait, des données comme les noms, prénoms, adresses mail et postales, ou numéros de téléphone de clients étaient " potentiellement accessibles.

Vingt attentats déjoués en France en 2017 (ministre de l'Intérieur)
Interrogé, le ministère n'a pas souhaité détailler les sept autres projets désormais comptabilisés par M. Depuis le 7 janvier 2015, 241 personnes ont trouvé la mort dans des attentats terroristes en France.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL