Être accro aux jeux vidéo va être reconnu comme une maladie

Olivia Lacan
Janvier 5, 2018

Un porte-parole de l'agence de l'ONU l'a annoncé ce vendredi, lors d'un point presse à Genève. Cette addiction fera partie des troubles liés aux comportements addictifs avec plusieurs catégories de dépendance.

L'addiction aux jeux vidéos peut conduire à un état dépressif, à des difficultés scolaires chez les jeunes, à une inversion du rythme jour/nuit.

Insolite Les jeux vidéo peuvent vous rendre plus intelligent!

Plus d'aide à l'UNWRA si les Palestiniens rejettent les pourparlers — Washington
Les États-Unis contribuent également aux programmes de l'Onu dans les territoires palestiniens à hauteur de 304 M$ (223 M€). Trump a donné à son beau-fils, Jared Kushner, la tâche de relancer l'effort de paix entre Israël et Palestine.

Caractérisée par "un comportement de jeu persistant ou récurrent", l'addiction aux jeux vidéo n'est pas réservée au jeu en ligne, mais concerne aussi bien d'après l'OMS les joueurs solo, qui ne seront pour une fois pas laissés de côté. Ce comportement n'est plus du tout maîtrisé par l'individu.

Et si vous doutez de cette idée, les conséquences concrètes de cette addiction sont assez disuassives.

Le trouble du jeu vidéo en français.

Victor Valdés a dit "Adios" à sa manière
Sans club depuis l'été dernier, le gardien catalan Victor Valdés a confirmé en ce début d'année qu'il avait décidé de prendre sa retraite sportive.

Interrogé par le magazine Science & Avenir, le Dr Bruno Rocher, psychiatre addictologue au CHU de Nantes, explique que "le jeu peut aussi devenir un comportement addictif par l'intermédiaire du "game play", les mécanismes de gratifications et récompenses, la captation de l'attention, l'immersion du joueur, qui lui permet d'oublier son quotidien".

La décision prise par l'OMS permettrait donc de prendre en charge officiellement l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie, comme c'est déjà le cas pour d'autres addictions comme le tabac ou encore l'alcool par exemple.

Jours fériés: 2018, année propice aux ponts et aux week-ends prolongés
Heureuse surprise: Noël tombe un mardi, offrant une nouvelle occasion de "pont". Il sera donc très tentant de poser son lundi 24 décembre.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL