Streaming : Deezer et Spotify attaquent Apple à Bruxelles

Felicite Anouilh
Décembre 17, 2017

Le streaming musical devenant un secteur de plus en plus juteux, il n'est pas étonnant que les désaccords entre grandes firmes apparaissent. Cela veut aussi dire que la concurrence est de plus en plus forte, et de plus en plus féroce. Aux yeux des deux services, il est nécessaire que Bruxelles intervienne pour rappeler à l'ordre les plateformes qui "abusent régulièrement de leur position dominante" et ainsi créer un environnement concurrentiel non déformé.

Combien sera vendu ce squelette de mammouth estimé 500.000 euros — Lyon
Découvert en Sibérie, le pachyderme mesure cinq mètres quarante-deux de long et trois mètres cinquante de haut. Son séjour d'au moins 12 000 ans dans le permafrost sibérien explique sa bonne conservation.

Les deux acteurs ont saisi la Commission européenne par courrier pour "concurrence déloyale", ils estiment que le géant pommé userait de pratiques anti-concurrentielles en s'octroyant un pourcentage sur les abonnements souscrits via son App Store pour utiliser les versions premiums de leurs services, selon le Financial Times.

L2 : Reims torpille VA et prend le large au classement
Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Ils veulent des règles claires et uniques, ce qui va dans le sens de la Commission européenne qui tente d'établir des règles globales dans l'Union et un marché unique du numérique Européen visant à concurrencer les grosses entreprises américaines (Apple, Amazon, Google, Facebook). Pour les deux géants du streaming musical, il est anormal de payer indirectement Apple parce que l'on a décidé de s'abonner à Deezer ou Spotify via iOS, d'autant plus qu'en raison de cette taxe, il faut soit faire le choix de rogner ses marges, soit d'augmenter ses tarifs. Rappelons tout de même que le streaming représente une manne financière conséquente, avec 4,5 milliards de dollars générés l'année dernière.

Facebook supprime les pages de l'idéologue d'extrême droite Alain Soral
Ce dernier avait dénoncé dans un communiqué la censure dont les "patriotes" seraient selon lui victimes. Seuls restent ouverts le site d'E&R ainsi que les comptes Twitter affiliés.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL