2 ans de prison pour une chanteuse accusée d'incitation à la débauche — Egypte

Elisa Mosse
Décembre 16, 2017

La chanteuse, âgée de 18 printemps, a été interpellée durant le mois de novembre dernier, soit quelques jours après la mise en ligne du clip pour le moins provocateur intitulé " 3endy zoroof "(J'ai des " circonstances ").

Mnangagwa appelle à la levée des sanctions contre le Zimbabwe
L'ex homme fort du Zimbabwe effectue ainsi son tout premier voyage après son retrait du pouvoir ( 21 novembre dernier). S'il a rendu, pour la forme, " hommage " à son prédécesseur, M.

Ils devront payer chacun une amende de 10.000 livres égyptiennes soit environ 500 euros. Le réalisateur du clip, Mohamed Gamal, a écopé de la même peine, selon la même source. Dans son clip, la jeune fille multipliait les poses impudiques à l'aide d'une pomme et d'une banane. "La chanteuse Shyma présente une leçon de dépravation aux jeunes", avait par exemple dénoncé le journal égyptien Youm7 dans un article, après la diffusion de la vidéo. Dans une déclaration publiée sur sa page Facebook, Shyma avait assuré ne pas avoir anticipé ces réactions contre son clip. "Je présente mes excuses à tous ceux qui ont été dérangés par le clip et l'ont considéré indécent ", avait-elle écrit.

Iniesta ne veut pas voir Neymar au Real Madrid
Un journaliste du quotidien espagnol AS, Neymar serait décidé à rejoindre le Real Madrid dès l'été prochain. Et il veut y aller en juin. "C'est une réalité, Neymar veut aller au Real Madrid".

Mais la sentence est tombée: Shyma a été condamnée à deux ans de prison pour "incitation à la débauche", selon Gulf news. Elle était loin de se douter qu'elle ferait " Je n'imaginais pas que mon clip pouvait faire l'objet d'une attaque aussi virulente de la part de tout le monde", a-t-elle ajouté dans son post.

Biathlon : Fourcade reconnait la supériorité actuelle de Boe
Malheureusement, il n'est pas parvenu à se qualifier pour la poursuite puisqu'il a terminé 65e. Ensuite, au debout, je suis content de ma maîtrise.

En 2015, un tribunal égyptien avait déjà condamné à un an de prison une danseuse accusée d'"incitation à la débauche" pour un clip suggestif jugé indécent.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL