Dustin Hoffman à nouveau accusé d'agressions sexuelles par trois femmes

Elisa Mosse
Décembre 15, 2017

Deux autres femmes affirment de leur côté que l'acteur est allé plus loin encore. Trois femmes affirment avoir été harcelée ou agressées sexuellement par l'acteur américain dans les années 80.

Dustin Hoffman
Dustin Hoffman

Quatrième vague d'accusations contre Dustin Hoffman. Cela porte le total à six accusatrices. Trois nouvelles victimes témoignent contre lui dans le magazine Variety, dont deux à visage découvert. Aujourd'hui actrice et dramaturge, elle affirme qu'il se serait présenté nu devant elle dans une chambre d'hôtel et aurait fait des commentaires à connotation sexuelle. C'est l'appel téléphonique de sa mère qui a mis fin à cette scène choquante pour la jeune fille, aujourd'hui devenue actrice.

Lucho Gonzalez accusé de violences conjugales par sa femme
Andreia Marques , la compagne de l'ancien joueur de l'OM , l'accuse d'avoir essayé de la tuer le 8 décembre dernier. Et comme s'il s'en délectait, l'Argentin avait même appelé ses enfants: " Venez voir mourir votre mère folle ".

Le 1er novembre dernier, trois semaines après l'enquête du New York Times sur Harvey Weinstein, Dustin Hoffman s'est à son tour retrouvé dans la tourmente. Elle reproche à l'acteur d'avoir mis sa main dans sa culotte, puis d'avoir introduit ses doigts dans son sexe. Il aurait fait de même avec une comédienne de 22 ans, qui témoigne également dans Variety et qu'il avait rencontrée sur le plateau du même film, mais à une autre occasion.

Missiles balistiques: l'Iran pourrait défier l'ONU
Selon elle, Téhéran viole la résolution 2231 des Nations unies qui englobe l'accord nucléaire interdisant à l'Iran toute vente de missile balistique pendant cinq ans.

Aldo Platini est décédé — ASNL
Père de Michel Platini, il a notamment entraîné l'équipe de Joeuf, et l'équipe de D3 de l'AS Nancy-Lorraine. Il fut directeur sportif de l'AS Nancy-Lorraine et directeur du centre de formation du club rouge et blanc.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL