Les inégalités se creusent dans le monde entier — Richesse

Dominique Dufresne
Décembre 14, 2017

Entre 1980 et 2016, les 1 % des plus riches ont capté 27 % de la croissance mondiale.

Le phénomène s'est cependant développé " à des rythmes différents " selon les régions, précisent les chercheurs, qui font état d'une forte hausse des inégalités aux Etats-Unis mais aussi en Chine. La Chine, la Russie mais aussi les Etats-Unis ou le Canada sont notamment dans le viseur.

Dans des régions telles que le Moyen-Orient, l'Afrique sub-saharienne ou le Brésil, ces inégalités sont par contre "restées relativement stables", mais à des niveaux qui étaient déjà "très élevés ". Quant à l'Europe, c'est plus modéré: de 33 % à 37 %.LIRE AUSSI Patrimoine: 8 milliardaires possèdent autant que 3,6 milliards de pauvresEn 2016, trois régions détiennent le record de richesses détenues par le 1 % des plus aisés: le Moyen-Orient (61 %) suivi du Brésil et de l'Inde, à 55 % chacun.

Google va ouvrir un centre de recherche sur l'IA en Chine
Google vient d'officialiser l'ouverture d'un centre de recherche dédié à l'intelligence artificielle (IA) en Chine à Pékin. Google veut s'entourer des meilleurs talents chinois de l'intelligence artificielle.

Les inégalités se sont fortement creusées dans le monde depuis les années 1980, en particulier aux Etats-Unis, selon un rapport publié jeudi par une centaine d'économistes dans le monde, qui s'inquiètent d'une possible aggravation du phénomène à l'horizon 2050.

Certains pays sont encore plus touchés que d'autre parmi cet accroissement des inégalités.

En 1980, la part du revenu national revenant aux 50 % de contribuables les plus pauvres était en effet quasiment identique dans les deux régions: 24 % en Europe de l'Ouest et 21 % aux Etats-Unis.

Renault Zoé Star Wars : une série limitée à 1 000 exemplaires
Cette série limitée accompagnera la sortie du prochain STAR WARS™: HAN SOLO au printemps prochain. Des équipements hi-tech, une décoration extérieure et intérieure exclusive et le WIFI à bord.

" Cela montre que les politiques publiques ont un fort impact sur les inégalités ", ajoute l'économiste engagé. Les 50 % les plus pauvres n'ont capté pour leur part que 12 % des richesses. Quant à ceux qui oscillent entre les deux, soit les classes moyennes, leurs revenus ont globalement stagné ou baissé.

Sur la base des tendances actuelles, le rapport prédit une nouvelle hausse des inégalités d'ici à 2050. La part de patrimoine des plus riches passerait ainsi de 33% à 39%, tandis que "la classe moyenne mondiale" verrait sa part de patrimoine "comprimée", de 29% à 27%. Selon les projections du Wealth and income database, les inégalités s'aggraveront davantage si tous les pays suivent la tendance en cours aux Etats-Unis, mais reculeront légèrement s'ils suivent la trajectoire de l'Union européenne. "Tout va dépendre des choix qui seront faits", conclut Thomas Piketty, qui juge nécessaire un "débat public" sur ces questions, sur la base de "données transparentes et accessibles à tous".

Sylvie Vartan regrette que Johnny Hallyday soit enterré à Saint-Barthélemy
Et selon les informations de BFM TV, c'est main dans la main que Laeticia Hallyday et Laura Smet sont arrivées au cimetière. Sylvie Vartan a annoncé qu'elle ne se rendrait pas sur l'île de St-Barthélémy où le chanteur va être enterré.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL