De la prison avec sursis pour le jeune violeur

Dominique Dufresne
Décembre 14, 2017

La petite victime se trouvait alors au domicile du mis en cause, dont la mère était assistante maternelle agréée. La cour examinait une affaire remontant au mois de juillet 2014, avec le viol subi par une fillette de 4 ans à Narbonne-Plage.

Une opération dans la logique de concentration du secteur — Unibail-Westfield
En réaction, le titre Westfield a clôturé en hausse de 13,65 % à 9,77 dollars australiens (6,2 euros) mercredi en Australie.

Placé sous contrôle judiciaire depuis le 17 juillet 2014, soit très peu de temps après les faits, Wilfried J, est donc jugé pour "viol sur mineur" et "agression sexuelle imposée à un mineur de moins de 15 ans". Accusé d'avoir pratiqué des attouchements sur l'enfant, il a reconnu les faits et même avoir mis son sexe dans sa bouche, précise le Midi Libre. Les faits se sont déroulés dans la chambre de l'agresseur au moment où la victime faisait la sieste.

Condamnée à raser sa maison qui fait de l'ombre aux voisins — Meurthe-et-Moselle
Mais sa voisine dépose alors une première plainte au motif que la nouvelle maison fait de l'ombre à son jardin et sa terrasse . En outre, elle ignore si l'astreinte (50 euros par jour les six premiers mois puis 80 euros), gelée en appel, doit être payée.

L'avocat général Laurent Dalgues avait requis une peine de cinq ans de réclusion dont trois ans assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve. Selon nos informations, la fillette s'était confiée à une copine, ce qui a permis de révéler l'affaire au grand jour.

L'OMC n'a pas trouvé d'accord lors de la ministérielle à Buenos Aires — Commerce mondial
Après une manifestation sans incidents dimanche, une trentaine de membres d'ONG se sont fait entendre dans le hall de l'hôtel Hilton.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL